Ciné Design 2 . Objets impossibles, impensables et à penser dans les fictions filmées

Publié le 5 juillet 2017 Mis à jour le 5 novembre 2018
du 8 novembre 2018 au 10 novembre 2018
Arbre flottant avec arc en ciel
Arbre flottant avec arc en ciel

Colloque international organisé par le laboratoire LLA CREATIS

Ce colloque international fait suite à la journée d’études Cinédesign des 6 et 7 octobre 2016 organisées à l’Université de Toulouse — Jean Jaurès et se nourrit des apports théoriques amorcés autour des enjeux liés aux fictions, traversant conjointement les domaines du design et du cinéma. Il s’agit d’explorer comment le cinéma peut projeter de nouveaux usages et opérer ainsi un travail relevant du projet de design, notamment dans le genre de la science-fiction, particulièrement ouvert à de telles expérimentations et projections. La réflexion qui animera le colloque se situe au cœur de la dialectique posée par le chercheur Emanuele Quinz (2014) qui oppose les “fictions fonctionnelles” (du storytelling associé au marketing) aux “fonctions fictionnelles” qui constitue un véritable enjeu politique du design. Le cinéma possède la capacité de projeter des usages impensés, inédits ou nouveaux tandis que le design peut s’emparer d’un “faire-fiction” pour rejoindre cette ambition.
Entre cinéma et design, comment cette notion d’usages fictionnels voire fictionnés est-elle (re)jouée ? En quoi ces deux champs, traversés par les fictions, peuvent-ils participer d’une transformation de nos environnements ? Les notion d’impossibilité et d'impensable traverseront également le questionnement et permettra de saisir plusieurs rencontres inédites entre cinéma et design, soit : impossible, comme ce qui ne peut fonctionner ; impossible, comme ce qui pourrait être mais n'est pas ; impensable, comme ce qui ne fait pas sens ; impensable, comme ce qui est dit de biais, en filigrane, etc.
Du projet de cinéma au design-fiction, les pratiques de chaque domaine sont amenées à s’hybrider et à se contaminer ; le colloque projette d’exposer ces porosités en intégrant à son programme des designers, concepteurs et cinéastes… Les approches transversales mêlant les cultures des deux disciplines et faisant ressortir leurs zones de frottements seront particulièrement mises en avant.

Plus d'informations : www.cinema-design.fr
 
Contact :
P. Pandelakis :