Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Écrire la Ville saison 2, la sélection dévoilée !

du 3 octobre 2017 au 18 novembre 2017

Le prix Écrire la Ville a vu sa première soirée annoncer le nom du président du jury et la liste des livres sélectionnés révélés. 2 autres rendez-vous sont à venir !

Ecrire-la-ville-saison-2

Ecrire-la-ville-saison-2

Ce mardi 3 octobre 2017, au cours de la soirée de lancement du prix Écrire la Ville 2017, Magyd Cherfi, chanteur, écrivain et artiste, a dévoilé le nom du président du jury et les 7 ouvrages sélectionés pour cette seconde édition.

Aurélien Bellanger devient le président du jury et devra départager avec 16 autres membres le lauréat du prix Écrire la Ville de cette année.

La bibliothèque idéale 2017 du prix Écrire la Ville :

Laurence Cossé,
La Grande Arche, Gallimard, 2016
Née en 1950 à Boulogne-Billancourt journaliste, critique littéraire (Le Quotidien de Paris) et productrice-déléguée sur la station de radio France Culture, romancière, Laurence Cossé s’est vu décerner le Prix du jury Jean-Giono (1996) et le Grand prix de littérature de l'Académie française (2015). Elle a publié une douzaine de romans et un recueil de nouvelles, principalement aux éditions Gallimard. Sa pièce de théâtre La Terre des folles a été créée à Bruxelles en 2005 et transcrite sous la forme d’un oratorio pour chœur et orchestre créé en 2002 à Guebwiller.

Guy Delisle,
Chroniques de Jérusalem, Delcourt, 2011
Né en 1966 à Québec (Canada), Guy Delisle se passionne enfant pour la bande dessinée et les voyages. Après un détour par le cinéma d’animation, il s’embarque en 1988 pour l’Europe, où il poursuit une carrière d’animateur. En 1994, il réalise son propre court-métrage, Trois petits chats. Remarqué, il collabore sur Le Moine et le Poisson, primé au festival d’Annecy en 1995. Par la suite, Guy Delisle participe à la production de nombreuses séries télé : Papyrus, Les Contes du chat perché et La Mouche d’après Lewis Trondheim. Parallèlement, il reprend la bande dessinée. Paraissent notamment à Aline et les autres, nommé par le Comics Journal parmi les cinq meilleurs albums européens parus en 1999. En 2011, Chroniques de Jérusalem raconte son expérience en Israël.

Philippe Le Guillou,
Les années insulaires, Gallimard, 2014
Né en Bretagne, Philippe Le Guillou grandit à Morlaix. Cette ville sert de cadre à son premier roman, L'Inventaire du vitrail (1983). Après une classe préparatoire à Rennes, il étudie les lettres. Devenu professeur, il enseigne jusqu'en 1995 à Brest puis à Rennes avant d'être nommé, au printemps de la même année, inspecteur pédagogique régional et affecté à l'académie de Versailles, puis inspecteur général en 2002. Installé à Paris, ville centrale de ses écrits, il partage son temps entre ses fonctions de doyen du groupe des lettres et son séminaire à Sciences Po, qui porte notamment sur le roman moderne et contemporain.

Laure Murat,
Ceci n’est pas une ville, Flammarion, 2016
Née en 1967 à Paris, Laure Murat, membre de la maison Murat est une historienne et écrivain française, née en 1967 à Paris.
Titulaire d’un doctorat en histoire à l'École des hautes études en sciences sociales, son champ d'études s'étend à l'histoire de la culture, l'histoire de la psychiatrie, les gender studies. Elle enseigne au département d'études françaises et francophones de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Philippe Rahmy,
Béton armé, La Table Ronde, 2015
Né à Genève en 1965, Philippe Rahmy est égyptologue de formation et membre fondateur du site littéraire www.remue.net. Il a publié deux recueils de poésie chez Cheyne Éditeur : Mouvement par la fin (2005), et Demeure le corps (2007).
En 2013, il publie à La Table Ronde un récit, Béton armé, couronné de plusieurs prix littéraires et élu meilleur livre de voyage de l’année par le magazine LIRE. Son premier roman, Allegra, distingué par le Prix suisse de littérature, est paru à la Table Ronde en 2016.


Aro Sainz de la Maza,
Le Bourreau de Gaudí, Actes Sud, 2014

Aro Sáinz de la Maza est né à Barcelone en 1959. Il est éditeur et traducteur. Le Bourreau de Gaudí a obtenu le Prix internationale RBA du roman noir. Il a écrit des romans, des livres d'histoire et est coauteur de deux recueils de contes populaires.

Joy Sorman,
L’inhabitable, Gallimard, 2016

Joy Sorman est une femme de lettres française, également chroniqueuse de télévision et animatrice radio. Après des études en classes préparatoires au lycée Janson-de-Sailly puis l’obtention d’un Capes en philosophie en 1997, elle devient professeur de philosophie dans un lycée de Montbéliard avant de se consacrer à l’écriture.
En 2005, elle écrit son premier roman, Boys, boys, boys, paru chez Gallimard. Il rencontre un succès de librairie avec 10 000
exemplaires vendus. Elle reçoit le prix de Flore la même année.
C’est sa deuxième sélection dans la Bibliothèque idéale du prix Écrire la Ville, après Paris Gare du Nord en 2016.

Le président du jury :

Aurélien Bellanger
Né en 1980 à Laval, il s’installe en région parisienne, où il suit des études de philosophie. Il entreprend une thèse intitulée La métaphysique des individus possibles sous la direction de Frédéric Nef à l'École des hautes études en sciences sociales.
Il travaille un temps à la librairie L'Arbre à lettres à Paris, avant de se consacrer à la littérature.
En 2010, il publie son premier livre aux éditions Léo Scheer : Houellebecq écrivain romantique. En 2012, paraît son premier roman, La Théorie de l'information, aux éditions Gallimard. Le personnage principal est en partie inspiré de la biographie de Xavier Niel, fondateur de Free. Le titre du roman est une référence à la théorie de l'information développée par Claude Shannon à partir de 1948.
Le deuxième roman d'Aurélien Bellanger, L'Aménagement du territoire, sort en 2014 (prix de Flore) ; le troisième, Le Grand Paris, en 2017.
Depuis fin août 2017, il anime une courte rubrique régulière le matin sur France Culture : La conclusion d'Aurélien Bellanger.

Les rendez-vous phares du prix littéraire

Lancé en 2016, situé à la croisée des études urbaines et de la littérature, Écrire la Ville est un prix littéraire ayant pour but de saluer une œuvre contemporaine, qui se distingue par ses qualités littéraires et par un regard particulièrement original et fort sur la ville.

Créé par des enseignants chercheurs de l’UT2J et la Librairie Études Mirail, en partenariat avec l'École nationale d'architecture de Toulouse, il revient cette année pour une deuxième édition.

Le 13 novembre dernier, la première édition a couronné Antoine Volodine pour son ouvrage Macau, paru aux éditions du Seuil, avec pour président du jury Jean Rolin.

Les 2 prochaines dates du prix à ne pas manquer :

Remise officielle du prix 2016 à Antoine Volodine pour Macau, paru aux Éditions du Seuil
Mardi 24 octobre 2017, à 18h
La Fabrique, La Scène, Université Toulouse - Jean Jaurès, campus Mirail
Entrée libre

Proclamation du prix 2017
Lors d’une cérémonie officielle, littéraire et festive
Samedi 18 novembre 2017, à 18h
Théâtre Garonne
1 avenue du Château d’eau  à Toulouse

Envie de vous investir dans l’organisation du prix, la vie de l’association, faire partie des comités de lecture, contactez nous !

 


Type :
UT2J - A la une 1

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité