Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


DU de la Découverte Freudienne (DUDF)


Cycle :
Premier cycle
Nature :
Formation diplômante
Diplôme d'établissement non homologué
Ville(s) :
Toulouse
Durée des études :
1 jour par mois sur deux années universitaires

Accessible en :

Formation continue
+ d'infos

Langues d'enseignement

Français

Domaines

  • SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
“ Psychose : structure et traitement ”
Les débats dans le champ psychanalytique sont nombreux et il s’agit pour les professionnels de savoir s’y repérer, voire de participer aux avancées et découvertes de la discipline. C’est dans ce cadre-là que ce DUDF est proposé, assurant ainsi une formation continue articulée à la recherche dans le temps de la professionnalisation, à partir de l’appui sur une pratique clinique (« psy », médicale, ou tout autre accompagnement de la personne).
Ce diplôme est proposé en collaboration avec l’UFR de Psychologie.
En aucun cas, ce D.U. ne confère ni le titre de psychologue, ni de psychanalyste.

Objectifs

Mettre en place un dispositif à la fois rigoureux et spécifique, visant à former à la clinique des psychoses depuis l’hypothèse de l’inconscient soutenue par la psychanalyse, jusqu’à son articulation dans la pratique et les problématiques institutionnelles.

À partir de la théorie freudienne et lacanienne, la clinique des psychoses sera examinée selon son enjeu éthique, ses conditions de possibilités, ses issues. Cet examen sera mené en s’appuyant sur les textes psychanalytiques classiques sans négliger les avancées de leurs continuateurs et les débats les plus actuels sur la possibilité du traitement de la psychose, y compris au regard d’autres pratiques de soin et en particulier de la psychiatrie contemporaine.
Les incidences de la découverte freudienne et les applications de la psychanalyse quant à l’examen de la psychose feront l’objet d’une exploration systématique qui posera en principe la subordination de la symptomatologie (établie au niveau des phénomènes) à l’existence et aux modalités de transfert, comme à ses limites de structure. A cette condition pourra être développée une étude comparative de la clinique analytique des cliniques psychiatriques, tout en maintenant les distinctions utiles. Les conséquences sur les pratiques dans le champ dit «de la santé mentale», et dans le champ social en général, seront, elles aussi, considérées et discutées.

Contrôle des connaissances

  • L'assiduité aux enseignements est obligatoire.
  • Mémoire de recherche.
  • Les modalités d'évaluation par UE sont affichées 1 mois après la rentrée universitaire dans le respect de la Charte du contrôle des connaissances.
  • Le bénéfice des composantes acquises peut être gardé sans limitation de durée.

Commentaires sur la formation continue
Inscription et renseignement:
Aude FONT
aude.font@univ-tlse2.fr
05 61 50 42 29

Informations complémentaires

Coût de la formation :
2 000 € + Droits d’inscription à l’UTM. Les inscriptions sont effectives à réception du règlement. Les chèques doivent être libellés à l'ordre de : Régisseur Formation Continue – UTM

Formations requises

Publics susceptibles d’intégrer la formation : Tous publics (Psychologues, Psychiatres, Infirmiers, Enseignants, Médecins…)

Organisation générale des études

1e année  : (120 heures)
1- Textes analytiques et concepts : La structure, étude des textes fondamentaux
(9h-13h : 11 séances, 44h)
L’invention freudienne a fait passer la clinique du regard porté par le psychiatre sur le symptôme à l’écoute d’un sujet singulier.
Dès lors, Freud puis Lacan, ont posé des repérages cliniques précis de la structure psychotique, ses mécanismes et ses effets sur la position du sujet dans le langage, au travers d’une clinique différentielle (névrose, psychose, perversion), mais aussi la spécificité du cas.

1-1- Freud : la difficile élaboration de la psychose (4 séances, 16h)
Sigmund Freud n’a pas caché la difficulté que représentait selon lui le traitement de la psychose par la psychanalyse. De l’idée d’une perte de la réalité à la fonction d’un morceau de vérité oubliée, son travail a néanmoins posé des jalons fondamentaux pour la théorie et la clinique des psychoses.

1-2- Les deux élaborations lacaniennes : Schreber et Joyce (5 séances, 20h)
Si ce fut le cas pour Freud, la rencontre de Lacan avec la psychanalyse ne s’est pas faite par le biais de l’hystérie, mais de la psychose, ce qui eu des effets précis quant à la possibilité d’un traitement des psychoses par la psychanalyse. La théorie lacanienne du signifiant orienta l’élaboration de la structure psychotique (le Séminaire III  Les psychoses, l’article des Ecrits « Question préliminaire à tout traitement possible de la psychose » (195)), pour laisser la place en fin de l’oeuvre aux nouages borroméens. Ce sont les moments de découverte et de théorisation que nous examinerons.

1-3-  Les apports des autres courants de la psychanalyse (2 séances, 8h)
Seront abordés en particulier les auteurs du courant kleinien (Bion, Tustin etc..)

2- Construction et présentation de cas (16h-20h, 5 séances, 20h)
Cas amenés par les enseignants et tirés de leur expérience professionnelle, pour argumenter la question de savoir comment faire un diagnostic de structure et comprendre la logique du cas.

3- Instances du savoir dans la clinique freudienne (13h30-15h30, 11 séances, 22h)
Les étudiants sont amenés à présenter des éléments de clinique issue de leur pratique afin de discuter des éléments éthiques concernant le positionnement du professionnel dans sa rencontre du sujet.

4- Transmission de la psychanalyse (16-20h, 6 séances, 24h)

4-1- Actualité de la clinique des psychoses en psychanalyse (3 séances, 12h)
À partir du repérage de la psychose non déclenchée (psychose « ordinaire », psychose « blanche »,  « états-limites »), il s’agira d’examiner de quelle manière la psychanalyse contemporaine problématise la clinique des psychoses.

4-2. Traitements possibles dans la psychose : Position du clinicien et dispositif institutionnel (3 séances, 12h)
En particulier sera abordée la question du transfert dans la psychose.

5- Rencontres P. Macary-Garipuy et L. Combres et suivi des mémoires (sur RDV, 10h)

2e  année : (100 heures)
1- Participation aux travaux du pôle 2 (Clinique Psychanalytique, ex. ERC), Laboratoire de Clinique, Psychopathologie, Interculturel (LCPI, Toulouse II), (9h30-13h30, 1 fois par mois, 11 séances, 44h)

2- Séminaire des mémoires avec l’enseignant choisi par l’étudiant pour l’encadrement de son travail de recherche (sur RDV, 4h)

3- Instances du savoir dans la clinique freudienne (13h30-15h30, 11 séances, 22h)

4- Séminaire méthodologie et recherche (16h-18h, 11 séances, 22h)
Un suivi des mémoires est proposé tout au long de ce séminaire, et consiste en la présentation et la discussion des travaux de recherche de chacun. Il ne remplace pas le suivi du mémoire par le directeur de recherche choisi par chaque étudiant, mais en est un prolongement. Par ailleurs, est demandé à chaque étudiant de réaliser au moins un commentaire de textes depuis une bibliographie constituée et articulée avec le thème de du DU. Seront privilégiés les ouvrages mettant à l’épreuve les thèses sur l’actualité de la fonction paternelle, la «psychotisation» de la société (auteurs : Melman, Lebrun, Demoulin, Porge, etc…).

5- Journée découverte freudienne sur un thème concernant le lien social contemporain (8h)
Méthodes pédagogiques
- Apports théoriques (textes analytiques et concepts psychanalytiques) (44h) et séminaire     de recherche (44h)
- Constructions et présentations de cas cliniques (20h)
- Instances du savoir freudien dans la clinique (22h x 2 = 44h)
- Séminaire de méthodologie et recherche (22h)
- Transmission de la psychanalyse (24h)
- Journée découverte freudienne (8h)
- Séminaire et suivi des mémoires (14h)

Intervenants
L’équipe pédagogique est composée d’enseignants-chercheurs en psychanalyse, mais aussi d’universitaires de divers domaines et spécialités et de professionnels (psychologues, psychiatres, psychanalystes...)

Renseignements

  • Responsable Administrative du DU Découverte Freudienne - Responsable du Secteur Psychologie - Ingénieure Formation
Nelly CRUVEILHER
nelly.cruveilher@univ-tlse2.fr
05 61 50 41 70
  • Gestionnaire de formation
Aude FONT
aude.font@univ-tlse2.fr
decfreud@univ-tlse2.fr 
05 61 50 42 29

Responsables

Responsabilité pédagogique de la formation:
UFR Psychologie de l’Université de Toulouse II-Le Mirail.
Département « Psychologie clinique du sujet » (Sujet Inconscient, Culture) (SIC)
Composante associée : Equipe de Recherche Clinique (ERC), pôle du Laboratoire de Cliniques Psychopathologique et Interculturelle (LCPI) de l’Université Toulouse II-Le Mirail.
  • Responsables de la formation
    • Pascale MACARY-GARIPUY, Professeure de Psychologie, UFR de Psychologie, Psychanalyste, Responsable pédagogique du DUDF - Secteur de la Découverte Freudienne.
    • Laurent COMBRES, Psychanalyste, Docteur en Psychologie Clinique

Et après ?

Poursuites d'études
Pour les poursuites d'études dans d'autres établissements, vous pouvez vous renseigner auprès de la Direction de l'Orientation, des Stages et de l'Insertion (DOSI)Direction de l'Orientation, des Stages et de l'Insertion (DOSI).



Chiffres clés :

Observatoire de la Vie Etudiante & de l’Insertion Professionnelle – OVE

Je recherche une formation

Je recherche une formation