Master Traduction, Interprétation et Médiation linguistique (TIM)

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 ans
Lieu(x) de formation
Toulouse
Stages
Non

Objectifs

L'objectif du Master Traduction, Interprétation et Médiation linguistique (TIM) est de permettre aux étudiants d'utiliser des langues en s’articulant avec le développement des compétences professionnelles propres aux métiers visés.

En tant que membre du réseau European Master’s in Translation - EMT depuis 2009, récemment ré-accrédité jusqu’en 2019, le Master TIM propose des enseignements nécessaires à la prestation du service de traduction dans un contexte professionnel :

  • compétences linguistiques, interculturelles, traductives,
  • compétences en matière de communication et de gestion,
  • compétences documentaires et terminologiques,
  • compétences technologiques (par exemple, TAO),
  • compétences thématiques (voir le site du réseau EMT)

L’étudiant met ainsi en pratique les compétences acquises tout au long de sa spécialité au travers de commandes diversifiées; la conception et la mise en œuvre de ces projets collectifs ou individuels se fait en partenariat avec le monde professionnel, et les étudiants prestataires de service, définissent au préalable un cahier des charges précis et exécutent la commande dans des conditions professionnelles.

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Conditions d'admission

Pour l'admission en 1ère année :

- être titulaire de la licence suivante ou d'une formation bac+3 équivalente :
 

- déposer votre candidature auprès du secrétariat de la formation (voir onglet "Contacts").

Téléchargez le dossier de candidature



Pour l'admission en 2ème année :

Vous êtes actuellement inscrit dans le M1 correspondant à l'UT2J :
vous devrez avoir validé le M1 cette année afin de vous inscrire en M2 à la rentrée prochaine. Vous n'avez pas de dépôt de dossier de candidature à effectuer. 

Si vous êtes dans un des cas suivants, vous devez déposer un dossier de candidature : 
  • vous redoublez le M2
  • vous vous réorientez : vous changez de mention ou de parcours de master
  • vous changez d'université : vous avez validé votre M1 dans une autre établissement
  • vous souhaitez entrer directement en M2 : vous avez validé un autre diplôme, français ou étranger, d'un niveau bac+4 minimum

Téléchargez le dossier de candidature




Année post-bac de sortie
Bac + 5
Niveau de sortie
Niveau I

Compétences visées

  • linguistiques :
    • une maîtrise parfaite à tous égards de sa première langue : le français (langue A), écrit et oral, ainsi que des connaissances approfondies de l’anglais (langue B obligatoire) et de l’allemand ou de l’espagnol ou de la langue des signes française (langue C)
  • documentaires :
    • identifier ses besoins en information et en documentation
    • développer des stratégies de recherche documentaire et terminologique
    • extraire et traiter les informations pertinentes pour une tâche donnée (informations documentaires, terminologiques, phraséologiques) en maîtrisant les contraintes temporelles.
    • évaluer la fiabilité des sources documentaires
    • utiliser efficacement les outils et moteurs de recherche (dictionnaires électroniques, corpus électroniques)
    • archiver et gérer ses propres documents
    • créer et gérer une base de données
  • traductologiques :
    • analyser les mécanismes de production et d’interprétation des documents (émetteur, référent, récepteur), les structures sémantiques (message, argumentation, cohérence) et analyser les structures formelles du texte (structures internes, style, typologie)
    • produire un registre approprié à une situation donnée, pour un document (écrit) ou discours (oral) particulier
    • comprendre et analyser la macrostructure d’un document, sa cohérence d’ensemble
    • appréhender les présupposés, l’implicite, les allusions, les stéréotypes, l’intertextualité d’un document
    • évaluer et décrire les problèmes de compréhension et définir les stratégies de résolution de ces problèmes
    • extraire et résumer les informations essentielles (capacité de synthèse), identifier les valeurs et référents propres aux cultures mises en présence
    • apprendre à compléter ses connaissances dans des domaines de spécialité et matières d’application (maîtrise des modes de raisonnement, des systèmes de concepts, des modes de présentation, langues spécialisées et terminologie), développer son esprit de curiosité et l’esprit analytique et de synthèse
    • utiliser avec efficacité et rapidité, différents logiciels d’aide à la correction, à la traduction, à la mise en page etc.
    • rédiger, reformuler, condenser, en tenant compte des conventions de genre et des normes rhétoriques, et post-éditer (en langue A et éventuellement B)

Débouchés professionnels


Les débouchés offerts aux étudiants se situent dans le vaste ensemble de métiers relevant de l’industrie des langues aujourd’hui et concernent :

  • la traduction écrite sous toutes ses formes (standard, technique, audiovisuelle et multimédia, localisation) ;
  • toutes les activités afférentes : rédaction, révision, relecture, terminologie, gestion de projet, post-édition ;
  • la médiation linguistique et interculturelle et l'interprétation de liaison pour les langues vocales ;
  • pour la filière LSF : l’interprétation simultanée fr<>LSF.

Les diplômés exercent leur activité :
  • dans les services de traduction ou interprétation (LSF) au sein de grandes et moyennes entreprises (ex. Airbus, SDL, Interpretis) ;
  • dans des organismes internationaux ou européens (ex. Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS), Conseil de l’Europe) ;
  • dans des agences de traduction (Datawords) ;
  • dans les sociétés de traduction audiovisuelle, sous titrage (Woods, Media Group).

De nombreux diplômés travaillent dans des agences, ou optent pour un statut d’indépendant, ce qui reflète la réalité socioéconomique du secteur.

Les enquêtes menées révèlent une riche variété d’activités professionnelles dans les domaines suivants :
  • traducteur audiovisuel et multimédia (transcription, sous titrage, voice-over) ;
  • localisation de logiciels (jeux vidéos, PAO) ;
  • négociateur multilingue ;
  • rédacteur, correcteur, relecteur, réviseur, terminologue ;
  • médiateur linguistique et culturel/interprète de liaison métiers en relation avec les organismes culturels publics ;
  • interprète de conférences fr<>LSF (90% de nos diplômés ont été à ce jour recrutés directement chez Interpretis, à la suite d’un contrat de professionnalisation en Master 2).

Il a été relevé également d’autres voies d’insertion professionnelle, comme par exemple la préparation de concours administratifs, catégorie A et B, ou d’autres secteurs professionnels faisant appel à des langues étrangères comme ceux de la communication ou de la rédaction.

Poursuites d'études

Poursuite d'études hors UT2

Renseignements

secretariatcetim@univ-tlse2.fr

Horaires d'accueil du Département :

  • lundi, mardi et jeudi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00
  • le mercredi et le vendredi de 9h00 à 12h00
Fermé le mercredi et vendredi après-midi.

Contacts administratifs

Contacts formation continue