SOD0503V - Sociologie de la santé et des rapports au corps

Accessible en Formation à distance
Semestre Premier semestre
Nature UE
Volume horaire total 50

Responsables

Stéphanie Mulot

Pré-requis

Les étudiant-e-s centré-e-s en sociologie prendront 2 spécialités de 50h et 6 ECTS chacune à choisir dans la liste ci-dessous – Les étudiant-e-s non centré-e-s en sociologie prendront une seule des spécialités.

•    Sociologie de la ville
•    Sociologie politique
•    Sociologie du genre
•    Sociologie de la santé et des rapports au corps
•    Sociologie de l'environnement

Objectifs

Introduction aux champs thématiques spécialisés de la discipline.

Contenu

Cette spécialité de L3 s’inscrit dans une filière développée dans notre département de sociologie et peut être poursuivie en Master MISS ou Master RES, et Doctorat. Elle permet de s’orienter par la suite vers les métiers liés au care, au secteur sanitair, et au secteur social et médico-social dans une moindre mesure. Elle offre une lecture sociologique et anthropologique des problématiques de santé.
Le cours permet de comprendre la place prise par les problématiques de santé et du corps dans les sociétés contemporaines. Nous interrogeons en effet le corps, la maladie et la santé comme étant construits par la société, et étant le produit des politiques publiques et sociales. Nous proposons de sortir de l’approche médicale du corps et de la santé pour les analyser en fonction des logiques sociales, politiques, économiques et culturelles qui les déterminent. Des thématiques sont particulièrement développées : Inégalités de santé et dans les prises en charge – Relations entre santé et travail – Cultures et santé – Maladies chroniques et formes sociales d’accompagnement (troubles du comportement alimentaire, cancer, VIH, maladies mentales, handicap…) - Risques, santé publique et problèmes sociaux - Relations de soin – Genre et santé – Santé reproductive et sexuelle - Politiques de santé publique - Vieillesse et vieillissement.

Bibliographie

ADAM P., HERZLICH C., 1994, Sociologie de la maladie et de la médecine, Nathan.
BASZANGER I., BUNGENER M., PAILLET A. (dir.), 2002, Quelle médecine voulons-nous ?, La Dispute.
CARRICABURU D., MÉNORET M., 2004, Sociologie de la santé : Institutions, professions, maladies, Armand Colin.
DOZON J.-P., FASSIN D., 2001, Critique de la santé publique, Paris, Balland.
DRULHE M. et SICOT F. (dir.),  2011, La santé à cœur ouvert. Sociologie du bien-être, de la maladie et du soin, PUM.
FAINZANG S., 2006, La relation médecin-malade : information et mensonge, Paris, PUF.
FASSIN D. ET HAURAY B., 2010, Santé publique. L’état des savoirs, Paris, La Découverte.

Contrôles des connaissances