Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Un enseignant de l'UT2J à Bruxelles - Entretien avec Franck Amadieu

Franck Amadieu, enseignant-chercheur en psychologie, a bénéficié de la bourse enseignante Erasmus + pour enseigner à l'Université Libre de Bruxelles du 23 au 27 mars 2015. Il nous raconte son expérience.

Pourquoi es-tu parti à l’Université Libre de Bruxelles ?
Je connais une enseignante dans cette université avec qui nous avons des thématiques de recherche communes relative à la psychologie ergonomique. Il s’agit d’un partenariat de longue date et nous avions déjà accueilli cette enseignante-chercheur au sein de notre laboratoire. De plus, suite à un appel d’offre de l’ANR, nos deux laboratoires de recherche seront partenaires sur un même projet à compter de cette année.
Nous avons donc naturellement décidé de conclure un accord Erasmus afin de pouvoir faire bénéficier nos étudiants des enseignements de chacune des universités dont les formations en psychologie cognitive sont assez proches. Les mobilités seront possibles à compter de l’an prochain pour les étudiants de licence. Cette mobilité était donc l’occasion de découvrir l’Université dans laquelle nos étudiants iraient se former pendant un semestre.

Quelle était ta mission d’enseignement ?
J’ai donné des cours à des étudiants de 2ème année sur les apprentissages avec le numérique et conduit un séminaire sur l’oculométrie (technique d’enregistrement des mouvements des yeux) pour des doctorants. Pour l’anecdote, j’ai été étonné par les applaudissements à la fin du cours avec les 2nde année. Le fait que j’intervienne en tant qu’invité a visiblement apporté une autre dimension au séminaire. 

Quels sont les bénéfices sur le plan universitaire ?
Cette mobilité m’a permis de découvrir des structures de formations différentes et de me rendre compte que nous avions également des problématiques communes, surtout dans la formation au niveau Master. Cela permet d’acquérir une vision plus large sur la formation et les méthodes d’enseignement qui selon moi, nous aide à améliorer la qualité de notre travail.
Ces visites permettent indéniablement de renforcer les partenariats grâce aux échanges que nous avons tout au long de la semaine.

Est-ce que tu conseilles une mobilité enseignante à d’autres professeurs ?
Evidemment, pour tous les points positifs que je viens d’évoquer. De plus, cela permet de visiter une nouvelle ville, de découvrir les richesses culturelles et  gastronomiques locales. J'ai personnellement bien apprécié la bière belge!

 




En savoir plus sur les mobilités d'enseignement

Je recherche un article

Je recherche un article