Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Zoom sur deux étudiantes Erasmus de St Andrews

Deux étudiantes de l’Université de St Andrews (GB) Evangelene et Laura sont venues étudier à l’Université du Mirail sur le programme Erasmus pour l’année universitaire 2013-2014

IMGP0891.JPG

IMGP0891.JPG

Evoluant sur un parcours d’histoire, de langues et de lettres modernes, elles nous parlent aujourd’hui leur expérience Erasmus sur le campus. Le choix de Toulouse a été préféré à Paris, « parce que c’est dans le sud, donc le temps est beau, y’a beaucoup d’étudiants aussi » nous dit Laura.

Quant à leur adaptation à la langue et à la culture française, elle s’est faite assez facilement. Evangelene, nous explique : « nous avons amélioré beaucoup notre français, surtout avec la compréhension ». Elle enchaine sur le fonctionnement de l’administration, « la bureaucratie française est difficile pour les Anglais, nous ne comprenons pas. Chez nous nous toutes les choses sont sur internet, et on ne doit pas faire les papiers tout le temps ».

Evangelene, a été très agréablement surprise à son arrivée à Toulouse, sur le campus « c’est plus grand qu’on avait pensé quand je suis venue pour la 1ère fois. Il y a des graffitis sur le campus, en Angleterre il n’y a pas de graffitis, c’est un peu créatif ».
Elles apprécient également la bibliothèque universitaire devant laquelle, elles ont bien voulu poser pour ce témoignage. Elles regrettent néanmoins que les salles de cours soient moins majestueuses que dans leur université d’origine. Elles sont aussi surprise par la situation un peu excentrée de l’université : « à St Andrews, ce n’est pas un campus, c’est dans la ville, c’est très différent d’ici ». Mais, elles sont d’accord pour préciser que le métro, peu couteux est très pratique pour atteindre l’université.

Les professeurs sont très présents pour les étudiants Erasmus, « ils sont très gentils, et nous aident beaucoup avec les examens de français car c’est très différent », elles précisent qu’il faut oser les approcher, et parler avec eux des difficultés pédagogiques inhérentes à un séjour à l’étranger.

Les deux étudiantes se sont bien adaptées sur le campus, grâce aussi, au SUAPS : elles ont participé à un week-end de ski, et continuent à sortir avec l’association EIMA (Erasmus International Mirail Association), où elles ont rencontré beaucoup d’Erasmus de toutes nationalités.
Elle regrette pourtant de ne pas parler assez français en cité universitaire (à Chapou et Aérophile), conseillant aux futurs étudiants en échange de préférer la colocation.

En définitive, les deux britanniques sont satisfaites de leur expérience Erasmus au Mirail, car elles ont rencontré beaucoup de personnes différentes qui sont devenus des amis. « Vivre dans une autre culture me rend plus détendue, plus relax, moins stressée » me confie Evangelene. « C’est une très bonne expérience », complète Laura « puis, la ville de Toulouse est très jolie, c’est une très bonne ville pour les étudiants, puis l’hiver nous pouvons faire du ski, il y a des avantages » !

Cette année, l’UTM aura accueilli 4 étudiants de St Andrews. Cet échange étant réciproque, les étudiants de Lettres Modernes de l’UTM pourront aussi tenter l’expérience erasmus outre-manche l’année prochaine. Les informations nécessaires vous seront données aux Relations internationales (Arche - Bureau AR104)

Propos recueillis par V. Morin le 18/02/2014


Je recherche un article

Je recherche un article