Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Recherche

"Anniversaires du monde" dans le récit bref de science - fiction et d ’ anticipation"

le 17 novembre 2017
10h00-12h00
Maison de la Recherche, salle E 411

prtototype-axe-1_1405690370813-jpg.jpeg

prtototype-axe-1_1405690370813-jpg.jpeg

Séminaire régulier
Responsables scientifiques : Yves Iehl, Jean Nimis

Intervenant : Jean Nimis, Université de Toulouse Jean-Jaurès

Intitulé :
"Une utopie transgressive de la Culture : L’essence de l’art (The State of the Art, 1991) de Iain M. Banks"

Résumé :

Le recueil L’essence de l’art (The State of the Art, 1991) réunit 8 nouvelles, dont le récit éponyme qui vient en avant-dernière position, une novela de 137 pages avec une scansion assez particulière en 7 chapitres.
Dans cette novela, des « étrangers » appartenant à une civilisation pangalactique, la Culture, observent la Terre depuis leur vaisseau et s’intéressent aux différentes manifestations de ses civilisations, notamment aux arts, avec une forme de pillage-muséification des plus divers artefacts et jusqu’aux sensations intimes des individus. Cependant, tandis que les humains continuent à participer à la destruction de leur planète, pour le « Mental » du vaisseau géant se pose un dilemme : doit-on intervenir et provoquer un bouleversement qui pourrait avoir de terribles conséquences ? Deux passagers du vaisseau confrontent leurs points de vue sur les manières d’exister des Terriens, mais aussi sur celles de leur propre civilisation. Se frotter à la barbarie humaine peut s’avérer plus fascinant qu’on ne l’imagine, et peut-être y a t-il un risque pour la Culture elle-même.

La Culture est une civilisation inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. La Culture peut être considérée comme une utopie technique et philosophique à part entière. Il s’agit d’une société protéiforme à vocations pacifique et anarchiste : ni loi, ni hiérarchie, ni argent, ni propriété. Elle compte trente mille milliards d’habitants, mêlant humanoïdes divers et intelligences artificielles.

Iain M[enzies] Banks (1954-2013) est un auteur polygraphe (il a aussi publié dans la littérature dite « mainstream ») dont les romans de SF ont été remarqués pour leur spécificité : le space opera y est un terrain prétexte à une réflexion anthropologique.

Principales œuvres (romans) de Iain M. Banks en science-fiction (cycle de la Culture) :
- Une forme de guerre (Consider Phlebas, 1987)
- L’Homme des jeux (The Player of Games, 1988)
- L’Usage des armes (Use of Weapons, 1990)
- Excession (Excession, 1996)

 




Contact :
Christine Calvet, Institut IRPALL
Lieu(x) :
Maison de la recherche, salle E411

Documents à télécharger :

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité