Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Zoom

L’histoire à venir – Edition 0 : L’histoire s’est écrite à Toulouse

Retour sur ce grand événement dédié au débat d’idées, où se sont rencontrés des publics très différents.

couv_1495642892187-jpg.jpg

couv_1495642892187-jpg.jpg

Durant quatre jours, du 18 au 21 mai dernier, de dix heures du matin à minuit, des historiens, chercheurs en sciences sociales, philosophes, écrivains, artistes sont venus à la rencontre du public pour partager leurs idées et connaissances sous de multiples formes : conférences, ateliers interactifs, discussions, expérimentations et autres impromptus (spectacles, performances, forums, visites, jeux de piste…).

Autour de thématiques fortes comme « Écrire l’histoire », « Histoire et démocratie » et « Du silex au Big Data », plus de 60 rencontres ont été organisées et ont investi une quinzaine de lieux de la ville : la Cinémathèque, le Théâtre Garonne, la Médiathèque José Cabanis, l’Espace Roguet, le Quai des Savoirs et de nombreux autres lieux plus inattendus comme la Maison des Chômeurs, TO 7 et la Pizzeria Belfort, pizzeria culturelle.

Ce projet d’envergure est à l’initiative de la librairie Ombres Blanches, du Théâtre Garonne, des équipes de recherche de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, les laboratoires PLH, FRAMESPA et TRACES notamment, et des éditions Anacharsis, le tout en partenariat avec des acteurs du territoire.

Chaque proposition d’animation autour de l’histoire a su trouver son public, dans une programmation très riche et diverse, qui fait la réussite de cette première édition.



L’Histoire a fait une halte à l’UT2J
Le vendredi 19 mai après-midi, Patrick Boucheron, professeur au Collège de France, est venu à la rencontre des étudiants, de la communauté universitaire et du grand public pour un moment d’échange.

Introduction faite par Corinne Bonnet, Professeure au laboratoire PLH, et Manon Champier, doctorante aux laboratoires PLH et FRAMPESPA, la parole a ensuite été donnée aux étudiants et à Patrick Boucheron.
Accessible et bienveillant, l’historien n’a pas hésité à se livrer et a évoqué ses expériences personnelles et son ressenti propre sur des questions portant sur le rôle d’historien aujourd’hui. Engagant une conversation avec les étudiants, il a démontré, une fois encore, son talent pour la vulgarisation et son souci de transmettre les savoirs.

Revoir l'intervention de Patrick Boucheron en vidéo.




L’après-midi s’est ensuite poursuivie sous la canopée de l’Université. Une vingtaine de chercheurs se sont rendus disponibles pour échanger avec le public de curieux présent. Par le biais d’objets, ils ont expliqué leurs travaux de recherche, toujours avec passion.
 



Je recherche un article

Je recherche un article