Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Zoom

La frontière Etats-Unis-Mexique : Quatre siècles d’histoire en une conférence.

Retour sur la dernière opération « Savoirs partagés »

couv_1495032104501-jpg.jpg

couv_1495032104501-jpg.jpg

Fidèle au thème annuel « Frontière », l’opération Savoirs Partagés proposait le 26 avril dernier une conférence sur un sujet plus que d’actualité : la frontière États-Unis-Mexique : histoire et enjeux d’un espace disputé.
Introduite par Nathalie Dessens, vice-présidente déléguée à la diffusion des savoirs, la conférence a posé un regard transdisciplinaire très intéressant sur cette frontière. Tour à tour, Emmanuelle Perez-Tisserant, maîtresse de conférences en histoire contemporaine, Hilary Sanders, maîtresse de conférences en études américaines et Françoise Coste, maîtresse de conférences en civilisation américaine, ont éclairé le sujet de chacune de leurs spécialités. 

Dans un premier temps, Emmanuelle Perez-Tisserant a proposé au public de comprendre l’actualité de la frontière en décryptant son passé, dévoilant ainsi son histoire depuis le XVIIIème siècle. De la colonisation à l’établissement des états, des souverainetés autochtones à la révolution industrielle, en passant par la guerre de 1846 à 1848, les limites territoriales ont longtemps été mouvantes. Espace de rencontres et de rivalités, la frontière s’est définie progressivement, faisant l’objet de traités successifs, de campagnes militaires, de projets migratoires, pour se solidifier et devenir une ligne de séparation entre les deux pays.

Hilary Sanders a ensuite orienté la conférence sur la politique migratoire et le contrôle aux frontières dès le XXème siècle. N’acquérant une réalité sociale pour les deux pays qu’à ce moment-là, avec l’introduction de quotas avec les lois Immigration Act de 1924 et Immigration and Nationality Acts de 1965, des passeports et des permis de résidence, la frontière devient alors un lieu de surveillance, le moyen de séparer les deux marchés de l’emploi et de protéger le territoire étatsunien des ressortissants mexicains jugés indésirables. Les circulations humaines historiques et les liens économiques étroits entre les deux pays, ainsi qu’un régime migratoire défavorable au Mexique, ont généré la population de migrants « illégaux » résidant aux Etats-Unis qui fait polémique aujourd’hui.

Pour terminer, Françoise Coste s’est intéressée à ce qui fait l’actualité de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique et est revenue sur les élections présidentielles américaines de 2016. La frontière mexicaine a joué un rôle central dans la campagne du président Trump et dans les motivations de ses électeurs. La création d’un mur militarisé entre les deux pays est l’élément constitutif de sa campagne et la question de l’immigration légale et illégale a été au cœur de tous les débats. Cent jours après le début du mandat, c’est la question du financement de ce mur qui rend les relations tendues entre les gouvernements mexicain et étatsunien.

Une limite de 3 000 kilomètres sépare les deux pays, derrière cela se cache en fait des réalités historiques, économiques, sociales et politiques que les 3 intervenantes ont bien abordé tout au long de cette conférence. Enchainant leurs propos de manière logique et fluide, elles ont couvert quatre siècles d’histoire pour donner une vision globale du sujet, au public présent. Captif, celui-ci a souhaité pendant le temps consacré aux questions, obtenir encore plus de précisions et a élargi le débat en s’intéressant notamment à l’assimilation des autres minorités dans la population américaine.

Revoir l'évènement en vidéo.
 


Je recherche un article

Je recherche un article