Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Zoom

Laurent Bruxelles prospecte en Namibie

Le chercheur de TRACES explore une zone encore vierge à la recherche des premiers hominidés.

laurent-bruxelles-inrap-copie-1427974762647-jpg_1490262866335-jpg.jpg

laurent-bruxelles-inrap-copie-1427974762647-jpg_1490262866335-jpg.jpg

Dans le nord-est de la Namibie, à la frontière avec le Botswana, un nouveau programme de recherche dirigé par Laurent Bruxelles (géomorphologue à l’Inrap, membre du laboratoire de recherche archéologique TRACES, Université Toulouse - Jean Jaurès), prospecte une zone encore vierge pour la paléontologie et la préhistoire ancienne des hominidés : les Aha Hills.

Géomorphologues/karstologues, paléontologues, géologues, paléoanthropologues, archéologues et geomaticiens (traitement des images satellites et SIG) explorent cette région à la recherche de traces des premiers hominidés.

L'objectif est de trouver des pièges à fossiles que sont les grottes.

Au programme des premières missions : visites de cavités connues côté Botswana pour s'imprégner du contexte, puis prospection systématique à pied dans les Aha Hills, collines namibiennes du désert du Kalahari, à la recherche d'indices de cavités karstiques.

Découvrir le film de l’INRAP, consacré à ces recherches



Je recherche un article

Je recherche un article