Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Recherche

Inauguration de la plateforme CCU

Un outil de pointe au cœur de la Maison de la Recherche

©CPRS

©CPRS

Le jeudi 8 septembre 2016, la plateforme technologique Cognition, Comportements et Usages (CCU) a été inaugurée dans sa version complète, en présence de Pascal Mailhos, Préfet de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne ; Carole Delga, Ancienne ministre, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée ; Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole ; Patrice Bourdelais, Directeur de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS ; Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées ; Daniel Lacroix, Président de l’Université Toulouse - Jean Jaurès et Pascal Gaillard, Directeur de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Toulouse MSHS-T USR 3414.
©CPRS
La cérémonie officielle a été suivie de visites groupées des plateaux, permettant aux collègues, partenaires industriels ou académiques de mesurer le potentiel de cet équipement unique en Sciences Humaines et Sociales, qui ouvre de nombreuses perspectives de collaborations scientifiques et techniques.

Une plateforme au carrefour des sciences humaines, sociales, technologiques et même industrielles
De niveau international et unique en France par sa configuration, cette plateforme de 450 m² se compose de neuf plateaux techniques, chacun spécialisé dans un domaine de recherche en cognition. L’idée d’une telle polyvalence a été initiée en 2003 par Jean-Marie Cellier, directeur d’études émérite de l’École Pratique des Hautes Etudes (EPHE), ancien vice-président de la Commission Recherche de l’UT2J.

Innovante et performante, elle a pour objectif général de mieux comprendre le comportement cognitif humain, à travers les réponses physiologiques et psychologiques de participants confrontés à différentes situations.
Financé par l’État, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (Contrat de Plan État-Région 2015), la collectivité Toulouse-Métropole, le CNRS, et le programme IDEX porté par l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, la plateforme cherche à aider au développement des recherches scientifiques du site, mais aussi à renforcer les collaborations entre le monde de la recherche et celui des entreprises, puisque les études menées en son sein influencent directement le développement de produits et services des entreprises partenaires.

Dépendant administrativement et scientifiquement de la MSHS-T USR 3414, la plateforme CCU est pensée comme un outil pluridisciplinaire et collaboratif, ouvert à toutes les équipes de recherche du site toulousain.

© CNRSUne plateforme, 9 plateaux et encore plus d’applications
Situés à la Maison de la Recherche de l’Université Toulouse – Jean Jaurès depuis janvier 2015, les locaux qui abritent la plateforme CCU ont été spécialement conçus pour ses activités. Les 9 plateaux la constituant sont, pour l’heure, gérés par des chercheurs du laboratoire CLLE UMR 5263 et de la MSHS-T USR 3414.

Si chaque plateau apporte un élément différent dans l’observation des participants, leurs systèmes d’observation sont portatifs et peuvent donc être déplacés et combinés, permettant ainsi une mutualisation totale des moyens et des compétences.

La recherche en ressort complètement décloisonnée, susceptible de s’ouvrir à de nouvelles problématiques de recherche.

Les 9 plateaux :
- OCULOMÉTRIE : « eye-tracking » permettant l’interprétation et la modélisation de la dynamique visuelle lors d’une activité contrôlée
- EEG : mesure et analyse de l’activité cérébrale d’un sujet lors de la réalisation d’une tâche
- SIMULAUTO: simulateur de conduite dédié à l’étude des défauts de l’attention en conduite automobile
© CNRS- CLOE : réseau d’ordinateurs permettant des tests à grande échelle pour la modélisation de processus cognitifs langagiers
- PETRA : cabine audiométrique dédiée à l’étude de la perception auditive humaine et à l’acquisition et l’analyse de signaux sonores
- BabyLab : étude du développement des jeunes enfants (d’environ 6 mois à 10 ans)
- TAB : décryptage des réponses comportementales liées à l’utilisation des tablettes numériques portables
- ImNum : studio d’enregistrement numérique mobile
- ROB : travail sur les interactions Homme-machine, notamment à partir du robot humanoïde NAO pour proposer des modèles de coopération, de détection de l’intention et de dialogue

Pour en savoir plus.

©CPRS©CPRS©CPRS©CPRS©CPRS©CPRS© CNRS©CPRS© CNRS


Je recherche une actualité

Je recherche une actualité