Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Recherche

Marion Inigo, lauréate du concours du Doctorat à l’entreprenariat

Doctorante au laboratoire CLLE, son projet favorisant le bien-être au travail est récompensé par le prix du public du concours de l'Université fédérale Toulouse Midi-Prénées.

marion 1.jpg

marion 1.jpg

Du doctorat à l'entrepreuneriat, le concours qui récompense les initiatives entrepreneuriales des jeunes docteurs

Organisé par l'École des docteurs de l'Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et le Collège doctoral de l'Université de Montpellier, "Du doctorat à l'entrepreneuriat" est un concours qui récompense les meilleures initiatives entrepreneuriales de jeunes docteurs ou de doctorants en fin de thèse en Région Occitanie.

Ce concours permet aussi aux doctorants de développer leur réseau avec les acteurs de l’entreprenariat et du financement de l’innovation présents dans le public. Ils sont également formés à la préparation au pitch, puisqu'est prévue une journée de coaching pour apprendre à présenter/vendre son projet devant un jury.

Marion Inigo : son projet favorisant le bien-être au travail récompensé par le prix du public

C'est lors d'une soirée spéciale sur le campus de Rangueil, le jeudi 14 décembre dernier, que Marion a vu son projet recevoir l'approbation du public parmi 6 autres. Sélectionnés à la suite d’un appel à participation, chaque participant a pu défendre le sien devant un jury d’expert et un public de professionnels/décideurs.


Doctorante en psychologie au laboratoire CLLE, Marion Inigo a présenté son projet de consulting basé sur la sensibilisation et l'amélioration du bien-être au travail.  Face aux problématiques psychosociales au travail, pouvant être sources de souffrances et même dangereuses pour l'avenir d'une organisation, sa méthodologie induit une analyse afin d'améliorer le bien-être de l'ensemble des acteurs au sein de l'organisation.

Basé, dans un premier temps, sur l'étude du lien entre motivation et bien-être au travail, son projet a pu, comme elle le souhaitait en participant au concours, obtenir l'expertise d'acteurs du privé.

Bientôt diplômée, les 500 euros accompagnant le prix vont lui permettre notamment de financer ses débuts dans la vie professionnelle.

Le premier prix du jury a quant à lui était remporté par Sébastien Lacube de Montpellier SupAgro.
 

Type :
UT2J - A la une 1

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité