Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Harcèlement sexuel : l’UT2J créé une cellule dédiée

le 9 janvier 2018

L’Université Toulouse – Jean Jaurès mène depuis plusieurs mois une politique volontariste en matière de lutte contre le harcèlement sexuel.

Entraide-mains copie.jpg

Entraide-mains copie.jpg

Il y a quelques mois, a été nommée, à l'UT2J une chargée de mission, Marie-Agnès Palaisi, sur ces questions, preuve que l’établissement y est particulièrement attentif.

Aujourd’hui, c’est une cellule d’écoute, animée par les services de l’université (médecine préventive, accompagnement professionnel, assitante sociale, etc.), en étroit lien avec le tissu associatif (CLASCHES, CIDFF, etc.), qui est mise en place pour ceux et celles, personnels ou étudiant·e·s qui seraient victimes ou témoins d’actes de harcèlement.

(article 222-33 code pénal)
Le harcèlement sexuel est

I. - le fait d’imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.
II. - Est assimilé au harcèlement sexuel le fait, même non répété, d’user de toute forme de pression grave dans le but réel ou apparent d’obtenir un acte de nature sexuelle, que celui-ci soit recherché au profit de l’auteur des faits ou au profit d’un tiers.
III. - Les faits mentionnés aux I et II sont punis de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende. 





Type :
UT2J - A la une 1

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité