Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


L'UT2J rend hommage à Philippe Malrieu

le 19 janvier 2018

C'est à l'occasion d'une cérémonie que l'université a rendu hommage à l'homme de lettre et spécialiste en psychologie du développement, créateur du premier laboratoire de psychologie de Toulouse, Philippe Malrieu.

IMG_0903.JPG

IMG_0903.JPG

En présence des enfants Malrieu, de ses anciens collègues et des représentants de l'université, une plaque en l'honneur du regretté enseignant-chercheur de l'UT2J a été dévoilée. Le bâtiment accueillant l'unité de formation et de recherche de Psychologie est, ainsi, officiellement baptisé de son nom.

Qui est Philippe Malrieu ?

Philippe Malrieu est né à Carcassonne en 1912. Il est décédé à Toulouse en 2005. Élève de l’École normale supérieure, il est agrégé de philosophie, discipline qu’il a enseignée quelques années en lycée. Sous les influences de Meyerson et de Wallon notamment, il a orienté son travail de recherche vers certains des thèmes majeurs de la psychologie du développement : ainsi, le rôle des émotions, les attitudes temporelles, les acquisitions et les significations linguistiques, les composantes interpersonnelles et culturelles de la personnalisation...

À partir de 1955, il a exercé la fonction de professeur à la faculté des Lettres de Toulouse, devenue Université Toulouse 2 – Le Mirail et, aujourd’hui, Université Toulouse - Jean Jaurès. Il a créé, en 1967, le laboratoire de Psychologie intitulé Personnalisation et changements sociaux (PCS), rattaché au CNRS. Cette structure de recherche, habilitée depuis cette date, se prolonge et se renouvelle dans le projet scientifique que porte actuellement le Laboratoire de psychologie de la socialisation – développement et travail (LPS-DT, EA 1697).

Les publications de Philippe Malrieu sont nombreuses qui visent pour la plupart à mettre en évidence les processus subjectifs, sociaux, historiques de la construction de la personne dans ses relations à autrui, les institutions et les milieux de sa socialisation. Philippe Malrieu a élaboré la conception des fonctions d’une psychologie scientifique émancipée des dogmatismes, ouverte aux échanges avec d’autres disciplines, active dans les débats et les luttes qui ont pour enjeux les valeurs fondamentales de justice, de fraternité, de liberté. À ces valeurs, continûment dans son existence d’enseignant et de chercheur, de citoyen, de résistant, de militant, d’ami, Philippe Malrieu a attaché ses engagements généreux et intransigeants.

(Texte rédigé par Alain Baubion-Broye)

Type :
UT2J - A la une 1

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité