Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


26èmes Semaines polonaises

du 1 octobre 2018 au 30 octobre 2018

En hommage à Ignacy Jan Paderewski, pianiste, compositeur, homme d'État et diplomate polonais.

Aff semaine polonaise.jpg

Aff semaine polonaise.jpg

Les 26èmes Semaines polonaises se situent dans le cadre des manifestations commémorant la fin de la Première Guerre mondiale et la renaissance de la Pologne.

Elles ont pour objectif de rendre hommage à Ignacy Jan Paderewski qui y a grandement contribué.

Le programme comprendra : conférences, débats, expositions, projections de films, des concerts de piano et de chant.
  • du 1 au 30 octobre
Atrium – Bibliothèque universitaire centrale – UT2J
Exposition : « Maestro Paderewski, illustre pianiste et compositeur »
Vernissage : 4 octobre à 17h30
  • du 1 – 6 octobre
Maison de la Recherche – hall 4e étage – UT2J (sous réserve)
Exposition photographique : « Paderewski a gagné la Pologne au piano »
• vernissage : 4 octobre à 11h00

  • mercredi – 3 octobre
21h00 : Cinémathèque de Toulouse
• projection du film : « Le pianiste », Roman Polański (hors programme thématique)
  • jeudi – 4 octobre
9h00 – 12h00 : amphi F 417 et F 422 – Maison de la Recherche – UT2J
• conférences
• vernissage de l’exposition : « Paderewski a gagné la Pologne au piano »
12h45: La Fabrique – UT2J
• récital de piano : Marek Żebrowski
• concert de chant : Anna Wilk, accompagnement : Bartłomiej Wezner

14h00 : La Fabrique – UT2J
• conférences
• projection du film « Moonlight sonata » de Lothar Mendès
17h30 : Atrium – Bibliothèque universitaire centrale – UT2J
• vernissage d’exposition « Maestro Paderewski, l’illustre compositeur et pianiste »
  • vendredi – 5 octobre
9h00 – 16h00 : amphi F 417 et F 422 – Maison de la Recherche – UT2J
• projection du film documentaire : « Paderewski, człowiek czynu, sukcesu i sławy » [Paderewski– homme d’action, de succès et de gloire] de Wiesław Dąbrowski
• conférences
19h00 : Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines
• Concert de clôture :
- concert de chant : Anna Wilk, accompagnement : Bartłomiej Wezner
- récital de piano : Marek Żebrowski
  • samedi – 6 octobre
10h00 : Librairie Ombres blanches
• Table ronde : Paderewski, l’art pour la liberté

A propos d'Ignacy Paderewski

Ignacy Paderewski (né en 1860) est issu de la petite noblesse polonaise de Podolie, province qui faisait alors partie de l'Empire russe. Ignacy entre au conservatoire de Varsovie à l'âge de douze ans pour devenir professeur de musique.

Il séjourne à Berlin où il croise Richard Strauss, puis à Vienne, à Paris et à Londres. Lors de ces voyages, il rencontre l’actrice célèbre, Helena Modrzejewska [Modjeska] qui, fascinée par son talent, lui offre une somme d’argent pour lui permettre de parfaire sa formation de pianiste et de compositeur sous la direction de Théodore Leschetizki [Leszetycki]. Après avoir passé une année à Strasbourg en tant que professeur de musique, Paderewski entame la carrière de pianiste et joue pour la première fois en public à Vienne en 1887, puis à Paris en 1888 et à Londres en 1890. Paderewski s’engage pour la cause polonaise à partir de 1910. Il contribue financièrement à la construction de la philharmonie à Varsovie, puis à l'édification des monuments de Frédéric Chopin et du roi Ladislas II Jagellon.

Dès le début de la guerre de 1914, il fonde à Vevey, avec Henryk Sienkiewicz, un « Comité central de secours aux victimes de guerre ». En même temps, il devient le représentant officiel de la Pologne aux États-Unis. En 1917, il rencontre le président Woodrow Wilson et lui remet un mémoire, dans lequel il plaide la création d’une Pologne libre et démocratique avec un accès à la mer Baltique. Le président américain inclut dans son discours de 1918 le postulat de l'indépendance de la Pologne parmi ses Quatorze Points.

En janvier 1919, Paderewski devient premier ministre, puis ministre des Affaires étrangères de la Pologne.
Il reprend son activité de pianiste en 1922 et effectue un certain nombre de tournées internationales. face au durcissement du régime politique en Pologne après le décès du maréchal Piłsudski.

En septembre 1939, après l'attaque allemande, aux termes du pacte Ribbentrop-Molotov, la Pologne est partagée entre Allemagne et l'Union soviétique. En décembre, Paderewski prend la tête du Conseil national polonais en exil. En 1940, il quitte la Suisse pour aller s'établir aux États-Unis et y reprendre, malgré son âge avancé, les activités de diplomate et d’orateur, afin de chercher à nouveau de l’aide pour sa patrie. Il meurt le 29 juin 1941 à New York.

A propos des organisateurs

La Semaine polonaise est une association réunissant étudiants, anciens étudiants et enseignants de la Section de Polonais de l’Université Toulouse - Jean Jaurès. Depuis vingt-six ans, elle organise des manifestations appelées Semaines polonaises qui ont pour vocation de présenter au public universitaire et extra-universitaire les différents aspects de la culture polonaise : littérature, musique, théâtre, arts plastiques et cinéma.

Chaque édition des Semaines Polonaises fait référence à l’actualité littéraire et artistique en Pologne ou commémore des dates importantes ayant trait à la culture et à l’histoire de la Pologne. Au fil des années, cette manifestation, devenue une plate-forme d’échanges entre enseignants, étudiants, artistes et sympathisants français et polonais, s’est inscrite de façon pérenne dans le paysage culturel de la ville.

Plus d'informations, consultez le site de la Semaine polonaise


Type :
UT2J - A la une 1

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité