Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Le Prix Guillaume Apollinaire 2017 pour Serge Pey

le 6 novembre 2017

Poète, maître de conférences à l’UT2J, Serge Pey a reçu ce prix prestigieux, le Goncourt de la poésie à l’unanimité.

Serge Pey

Serge Pey

Le prix Guillaume Apollinaire a été dévoilé, au Deux Magots, à Paris, le lundi 6 novembre 2017.

Fondé en 1941, il couronne chaque année « en dehors de tout dogmatisme d'école, ou de technique, un recueil caractérisé par son originalité et sa modernité »

Il est considéré comme le Goncourt de la poésie - en partie parce que certains membres du jury ont été ou sont jurés Goncourt, comme Hervé Bazin, Robert Sabatier ou Tahar Ben Jelloun.


Le jury est composé de personnalités du monde de la poésie : Marc Alyn, Marie-Claire Bancquart, Linda Maria Baros (secrétaire générale), Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, Georges-Emmanuel Clancier (président d'honneur), Fabienne Courtade, Philippe Delaveau, Guy Goffette et Jean Portante.

Présidé par Jean Cocteau et ce jusqu'en 1963, l'Apollinaire est devenu une véritable institution littéraire

Le Prix Guillaume Apollinaire renoue avec un grand passé.

Désormais, il est accueilli par le célèbre café littéraire « Les Deux Magots », où Guillaume Apollinaire lui-même avait ses habitudes.

Serge Pey succède ainsi  à Paul Gilson, Pierre Seghers, Marcel Béalu, Léopold Sédar Senghor, Claude Roy, Hervé Bazin, Alain Bosquet, Jean Malrieux, Lorand Gaspard, Bernard Noël, Gaston Miron, René Depestre, Alain Jouffroy, Alain Borer, Fréderic Jaques Temples, et Pierre Dhainaut.

C’est le dernier ouvrage de Serge Pey, écrit sur une trentaine d’année qui a été célébré. Flamenco, (Éditeurs : Les fondeurs de Brique, Dernier Télégramme) retrace par le poème les relations que le poète toulousain a entretenu avec la danse et le chant flamenco.

Serge Pey, connu pour ses poèmes d’action, a publié de nombreux poèmes, de nouvelles, de critiques, et de disques. Parmi lesquels Ahuc, poèmes stratégiques (éditions Flammarion), Le trésor de la guerre d’Espagne et la Boîte aux lettres du cimetière , (Zulma) Le manifeste magdalénien (Dernier Télégramme), Jérome Bosch, avertissement d’incendie (Voixéditions) Venger les mots (Bruno Doucey).

Nouvelliste, il a publié dernièrement  Histoires sardes (Castor Astral). Son Trésor de la Guerre d’Espagne va être édité cette année aux États-Unis.

Plasticien, il rédige ses poèmes sur des bâtons. De nombreuses salles ont exposé sont œuvre plastique, notamment le Musée d’art contemporain des abattoirs de Toulouse dans un hommage à la Vénus hottentote, et dernièrement, Rio Loco exposa son oeuvre antiesclavagiste Mayola à la chapelle des Carmélites.

Un film tourné par Francis Fourcou sur sa dernière marche va être diffusé dans une centaine de salles pour le Printemps des poètes.

Théoricien de la poésie, et des relations entre oralité et écriture, il est Maître de conférences et fait partie du Centre d’initiatives artistiques du Mirail, service arts et culture de l’université. Il est également président de la Cave poésie de Toulouse.


Type :
UT2J - A la une 1

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité