Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Le Bruit de la conversation, une asso d’archis solidaires

le 3 mai 2017

Impulser et accompagner des initiatives locales en impliquant tous les acteurs du territoire, telle est l’ambition de cette association créée en avril 2016 par des étudiants de l’UT2J et de l’École d’architecture de Toulouse.

Lamontelarie repas.jpeg

Lamontelarie repas.jpeg

Tout commence au début de l'année 2016, cinq étudiants en architecture font le constat que bon nombre de projets sont mis en place sur les territoires sans aucune cohérence avec les besoins et les envies des habitants et des usagers. Ils ambitionnent alors de trouver une solution à cette problématique. Ils conviennent donc d’adopter une démarche commune pour leurs projets de fin d’études malgré la diversité des sujets. Leur idée, associer l’ensemble des acteurs à chaque étape du projet. Leur méthode, concertation, état des lieux partagé, co-conception et construction, expérimentation. Le Bruit de la conversation est né !

Riches de cette expérience commune, ils ont souhaité dépasser le cadre de l’architecture. Pour eux, développer l’association en un collectif pluridisciplinaire est devenu une évidence pour répondre au mieux aux enjeux plus larges du vivre ensemble et de l’amélioration du cadre de vie. D’autant que l’équipe s’est enrichie de nouveaux membres et de nouvelles compétences - ingénierie, gestion et développement économique, psychologie, urbanisme. Des membres fondateurs ont également fait le choix de compléter leur formation par des études en sciences humaines et sociales, à l’instar de Mélodie Daly qui poursuit cette année son cursus (après un diplôme en architecture) en deuxième année du master Nouvelle économie sociale.

Leur philosophie et leur méthode ont déjà fait leurs preuves avec de nombreuses réalisations comme l’aménagement des espaces publics dans le quartier tsigane de Ginestous à Toulouse, la construction et l’expérimentation d’un café temporaire dans la commune de Lamontélarié (Tarn) et bien d’autres encore.

L’association a d’ailleurs été récompensée en mars dernier par le 3ème prix ex-aequo du jury Innovation sociale de l’appel à projet La Riposte par Animafac. D’un gain de 500 €, les membres du collectif souhaitent acheter une caravane transformée en atelier, outil indispensable pour s’immerger dans le quotidien des habitants.

À la recherche d’un modèle économique stable et viable pour son projet, Le Bruit de la conversation prévoit de rejoindre prochainement des dispositifs d'accompagnements en économie sociale et solidaire.

Suivre l’association : fb.com/lebruitdelaconversation

Crédit photo : association Le Bruit de la conversation


Type :
UT2J - A la une 1

Je recherche une actualité

Je recherche une actualité