Lettre électronique éditée par la DAR - Janvier 2017

 
A la Une
 
En cette fin de janvier, notre Université est prise dans une tourmente qui la clive fortement : voter ou non la "feuille de route" proposée qui indique le cap d’une Université de Toulouse qu’il nous restera à construire. Notre CT a voté contre ; notre Conseil Académique Plénier a voté favorablement ; notre Conseil d’Administration a été empêché de se prononcer…

Et pourtant, à ce stade du processus, il n’y a rien d’irréversible, sinon le mandat donné au président de rester "dans le jeu" afin que notre Université soit partie prenante des discussions à venir. De ce vote (s’il est positif) à celui qui interviendra dans quelques mois pour acter ou non notre place au coeur de l’Université de Toulouse, nous avons devant nous quelques mois pour être pleinement acteur (actrice) de la construction de cette Université… Des interrogations se sont manifestées, toutes légitimes, qu’il s’agisse par exemple de l’exigence d'un fonctionnement démocratique des instances de cette Université, ou des conditions de travail et les droits des personnels… Mais avons-nous si peu confiance dans notre capacité collective à agir que la seule attitude "réaliste" serait celle de la défiance ? Ne nous appartient-il pas de nous mettre au travail pour faire valoir ce à quoi nous tenons, car, à l’échelle du site, nous pesons du poids, bien réel, que nous représentons : une grande Université H-SHS. 

Ce qui serait irréversible, ce serait, par un vote négatif, de nous mettre de côté, ce qui reviendrait à nous mettre en dehors du site. Que le changement suscite des inquiétudes, rien de plus normal, mais qu’elles poussent à ne rien changer et à une sorte de repli sur nous-même augure d’un risque pour notre Université : être mise progressivement "hors jeu". Bien sûr, les effets ne seront pas immédiats et dans un premier temps nombreux seront celles et ceux qui pourront penser avoir sauvé l’UT2J. Mais ces effets arriveront et pas seulement pour une recherche qui subira une sorte de rétrécissement : moins de moyens, moins d’opportunités… Isolés, nous serons bien moins protégés de ce qui peut advenir demain, en cas de changement politique majeur, que si nous faisons alliance et nous présentons ensemble dans les négociations à venir.

Nous avons de sérieux atouts : une qualité scientifique qui nous est reconnue, des savoirs aujourd’hui indispensables dans tous les nouveaux défis de la connaissance qui émergent de nos sociétés, qu’il s’agisse des enjeux liés aux technologies du numérique, à la transition écologique, à la santé et aux effets de l’allongement de la durée de vie, à la "résurgenc" du fait religieux, à la place de la culture et de la création dans des sociétés ouvertes et cosmopolites, aux migrations, aux inégalités… Nos disciplines, nos méthodologies, sont de plus en plus appelées, « désirées » oserai-je, par nos collègues et partenaires du site…

Et si au lieu d’avoir peur, nous inversions le regard que nous portons sur ce qui est nous attend pour le considérer non pas comme un risque, une aventure où nous aurions à perdre, mais comme une chance, une aventure, certes incertaine, mais où nous aurions à gagner… de nouveaux développements, dans le champ de la recherche, mais aussi de la formation. Soyons donc acteurs du changement, acteurs lucides, car bien sûr nulle candeur sur ce qui arrive,  mais aussi optimistes !
 
Marie-Christine Jaillet
Vice-présidente de la recherche


 
 
 
Vie Institutionnelle

 
 
Zoom


 
 
Agenda

 
   
Diffusion des savoirs

 
 
Labos et Instituts

 
 
Brèves d'ici et d'ailleurs

 
Parutions

CERTOP
Faire face aux risques dans les sociétés contemporaines

Sylvia Becerra, Michèle Lalanne, Julien Weisbein (dir.)
Lire la suite
LLA CREATIS
Les scènes philosophiques de la marionnette

Hélène Beauchamp, Flore Garcin-Marrou, Joëlle Noguès, Élise Van Haesebroeck
Lire la suite
EFTS
Regards croisés sur la rétroaction et de débriefing

Michèle Saint-Jean, Nathalie Lafranchise, Chantale Lepage, Louise Lafortune (dir.)
Lire la suite
Octogone-Lordat
Varieties of Spoken French

Sylvain Detey, Jacques Durand, Bernard Laks, Chantal Lyche
Lire la suite
TRACES
Verborgenes Wissen. Innovation und Transformation feinschmiedetechnischer Entwicklungen im diachronen Vergleich

Barbara Armbruster, Heidemarie Eilbracht, Oliver Hahn, Orsolya Heinrich-Tamáska (dir.)
Lire la suite
 
 






Directeur de la publication : Daniel Lacroix / Directeurs de la rédaction : Sophie Périard / Comité éditorial et de rédaction : Fabienne Denuc, Élodie Herrero / Conception : Élodie Herrero / Conception graphique : Benoît Colas
Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s’adressant au service CPRS-DAR.



 
S'abonner - Se désabonner