Les consignes sanitaires en vigueur à l'UT2J

Publié le 21 septembre 2020 Mis à jour le 12 octobre 2020

Port du masque, gestes barrières, désinfection des espaces, etc. Toutes les consignes sanitaires à respecter en tant qu'étudiant·e, personnel et visiteur UT2J expliquées en détails.

  Tous les gestes-barrières doivent être scrupuleusement observés.


► Port du masque


Le port du masque constitue à ce jour le moyen le plus efficace d’éviter la contamination des personnes et de limiter la propagation du virus. Si cette obligation est respectée, elle permet de ne pas générer des contacts à risque pouvant entrainer des mesures d’isolement.

Concernant l'UT2J, un arrêté a été pris par la Présidente le 21 août dernier, afin de rendre le port du masque obligatoire à compter du 24 août dans « les espaces clos et ouverts de l’ensemble des sites de l’Université Toulouse - Jean Jaurès à l’exception des bureaux individuels lorsque les personnes qui les occupent habituellement s’y trouvent seules ».

—————————————
Le port du masque est obligatoire même lorsque la distanciation physique peut être respectée, que ce soit dans les bureaux partagés, les salles de réunion, lors des déplacements dans les couloirs d’un bâtiment ou en extérieur, lors des pauses, etc.


Le masque, pour assurer une protection efficace, doit couvrir à la fois le nez, la bouche et le menton.

—————————————

L’université fournit à chaque étudiant, lors du rendez-vous d’inscription pédagogique, un masque grand public en ainsi que du gel hydroalcoolique sont fournis à chaque étudiant·e. Des masques transparents seront mis à disposition pour les agents, permettant l’accès à la lecture labiale.
 

Les visières :
Elles ne sont pas une alternative et ne peuvent se substituer au port du masque. Néanmoins, elles sont un moyen supplémentaire de protection du visage et des yeux face aux virus transmis par les gouttelettes, en complément du masque.

Non-port du masque ou refus du port du masque :
Si un·e étudiant·e ne porte pas le masque, l’enseignant·e rappelle, dans un premier temps, qu’il·elle doit se conformer à l’obligation qui lui est faite de mettre un masque. En cas d’oubli ou de perte, l’étudiant·e peut se fournir en masque dans les distributeurs ou au PC sécurité pour le campus Mirail. En cas de refus, les agents du PC sécurité pourront intervenir et si le refus de l’usager·ère persiste il pourra être décidé d’interrompre le cours.


► Gestes barrières


→ L’hygiène des mains est indispensable tout au long de la journée et nécessite un lavage régulier à l’eau et au savon ou par friction avec du gel hydroalcoolique. Pour ce faire, les sanitaires peuvent être utilisés et des distributeurs et/ou fontaines à gel hydroalcoolique ont été installés dans tous les bâtiments.

→ Il faut éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux ou de toucher son masque.

→ L’utilisation de mouchoirs à usage unique est recommandée. Le mouchoir doit ensuite être jeté dans une poubelle à ouverture non manuelle.

→ La règle de distanciation physique, dont le principe est le respect d’une distance d’au moins 1 mètre entre chaque personne, permet d’éviter une contamination respiratoire et/ou par gouttelettes.

→ La distanciation physique est obligatoire dans les situations où le masque doit être ôté (repas, pauses café, etc.).

→ Même si le port du masque est effectif, la distanciation physique est fortement recommandée, dès que cela est possible, afin de limiter le risque de contamination.

→ Tous les postes accueillant du public et ne permettant donc pas d’assurer la distanciation physique (accueils des composantes, secrétariats, etc.) sont équipés d’écrans de protection.


► Régulation des flux et gestion des circulations



Dans la mesure du possible, des sens de circulation sont mis en place pour réguler les circulations dans les bâtiments des usager·ère·s et des personnels. L’objectif est de limiter le risque d’affluence, de croisement et de concentration des personnes.

Un marquage au sol et la présence d’affiches sur les murs permettent de comprendre facilement le sens de circulation.

Lorsque que la configuration du bâtiment le permet, les portes d’entrées et de sorties ont été différenciées.


► Aération


Il est indispensable de maintenir une aération ou une ventilation des bureaux pour assurer un renouvellement de l’air satisfaisant.

Les dispositifs d’aération dans les nouveaux bâtiments sont placés en « flux total air neuf » et le mode de système de recyclage d’air est désactivé. Le renouvellement de l’air se fait par une prise de l’air neuf à l’extérieur.

Pour les bâtiments non pourvus de systèmes spécifiques de ventilation, il est recommandé de procéder à une aération régulière des pièces par ouverture des fenêtres, lorsque que cela est possible, avec les règles habituelles d’ouverture (10 à 15 min, deux fois par jour).


► Nettoyage


Un nettoyage quotidien des locaux est réalisé avec une attention particulière sur les surfaces ou les objets régulièrement touchés (poignées de porte, interrupteurs, rampes, etc.).

Ce nettoyage est réalisé à l’aide de produits actifs sur ce virus SARS-CoV-2 afin de garantir une désinfection.