HIAN102V - Initiation aux études historiques (1B)

Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 4
Volume horaire total 25

Langue(s) d'enseignement

Français, Anglais

Responsables

T. Lanfranchi (histoire ancienne)/M. Monge (histoire moderne)

Contenu

L’UE est partagée par moitié entre histoire ancienne (en français) et histoire moderne (en anglais). Il s’agit d’une initiation à l’histoire ancienne et à l’histoire de l’Europe moderne. Son objectif est d’outiller les étudiants en notions historiques fondamentales, tant en termes de connaissances que de méthode, afin de leur permettre dans la suite de la licence d’aborder avec aisance des enseignements plus spécialisés. Les cours s’efforcent donc de couvrir une chronologie large et traitent des évolutions politiques, sociales, économiques et religieuses de l’Europe.

 

Histoire ancienne (Français) : L’UE a pour objectif de fournir aux étudiants les cadres chronologiques et conceptuels propres à l’Antiquité tout en les sensibilisant à la richesse de celle-ci. On étudiera pour cela l’histoire de l’Antiquité dans une acception large qui déborde du cadre gréco-romain et intègre diverses aires culturelles, afin de souligner la diversité des formes de culture et des sources qui en résulte. La période prise en compte ira du IVe millénaire av. J.-C., qui marque les débuts de l’urbanisation et de l’écriture au Proche-Orient jusqu’à l’époque dite archaïque qui voit émerger en Grèce et en Italie des expériences historiques marquantes qui seront étudiées en profondeur en 2e année. L’accent sera mis en particulier sur les figures, les expressions et les formes du pouvoir qui ont caractérisé ces mondes anciens.

Histoire moderne (Anglais) : Il s’agit de saisir les grandes caractéristiques des sociétés d’Ancien Régime entre conservatisme et modernité à la charnière du « Long Moyen Age » et du monde contemporain. Le régime démographique particulier éclaire une société hiérarchisée dite d’ordres, tandis que l’étude des différentes formes de pouvoir (monarchies, républiques principalement) illustre les dynamiques politiques qui traversent les trois siècles. Une attention aux évolutions des représentations et du sentiment religieux (Renaissance, Réformes jusqu’aux Lumières) montre la complexité et l’imbrication des questions culturelles, sociales et souvent géopolitiques. Enfin, il est question de l’ouverture de l’économie européenne sur le monde.

 

En lien étroit avec le CM de l’UE 101 comme avec l’UE 107, l’UE 102 offre une initiation au maniement et à l’exploitation historique des sources diverses (textes, inscriptions, documents archéologiques, iconographiques) qui seront mobilisées dans le cadre de la thématique étudiée en UE 101. Une large place sera accordée à l’acquisition par les étudiants des techniques de préparation et de présentation à l’oral d’exposés courts et synthétiques.

Bibliographie

Remarque : attendez les consignes des professeurs avant d’acheter les ouvrages de la bibliographie
Histoire ancienne
P. Cabanes, Introduction à l’histoire de l’Antiquité, Paris : A. Colin, 2004 (3e éd.)
J.-Cl. Margueron et L. Pfirsch, Le Proche-Orient et l’Égypte antique, Paris : Hachette, 5e édition, 2012.

Histoire moderne
MERRIMAN, John, A History of Modern Europe. Vol. 1, From the Renaissance to the Age of Napoleon, Third Edition, New York, W.W. Norton, 2006.
WIESNER-HANKS, Merry, Early Modern Europe, 1450-1789, Cambridge, Cambridge University Press, 2006.

Contrôles des connaissances