SL00303V - Sémiotique textuelle

Accessible en Formation à distance
Semestre Semestre 1
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Responsables

Alessandro ZINNA

Objectifs

Ce cours se propose de présenter lhypothèse narrative comme un mode dorganisation du plan du contenu dun texte. Il prévoit une introduction à la structure fondamentale du langage selon les propositions de L. Hjelmslev afin de montrer quune telle structuration du sens est transversale à la diversité des langues : langues différentes structurent les contenus suivant des règles narratives communes. Ces régularités constituent la syntaxe générale du récit. À partir de ces prémisses, le cours se propose d’étudier les universaux narratifs et les règles de transformation qui découlent de la diffusion et de ladaptation des mêmes contes dans des cultures linguistiques éloignées.

Contenu

1. Introduction à la structure fondamentale du langage.

2. Les formes simples : les fonctions de Propp, l’organisation générale du récit oral, la variation et les variantes narratives, les états et les transformations, les actants du récit, le schéma des épreuves et la valeur.

3. Les formes complexes : la mise en intrigue du récit, la structuration énonciative : introduction au concept de point de vue, les marques du sujet inscrit dans le discours et sa présence par les configurations spatiales, temporelles, actorielles ainsi que de celles déterminées par la construction de l’aspect. Applications pratiques : analyse du conte, du récit et de la tension narrative.

Bibliographie

BERTRAND, D. (2001), Précis de sémiotique littéraire, Nathan Université, coll. « Fac » série Linguistique.

BARONI, R. (2007), La tension narrative. Suspense, curiosité, surprise, Paris : Seuil.

COURTÉS, J. (1991), Analyse sémiotique du discours, de l’énoncé à l’énonciation, Hachette, coll. « Linguistique ».

GENETTE, G. (1972), Figures III, Paris : Seuil, coll. Poétique.

GREIMAS, A-J. et COURTÉS, J. (1979), Sémiotique, dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t1, Hachette, coll. « Linguistique ».

FONTANILLE, J. (1989), Les espaces subjectifs. Introduction à la sémiotique de lobservateur, Hachette, coll. « Linguistique ».

Jolles, A. (1972), Formes simples, Paris : Seuil, coll. Poétique.

PROPP, V. (1970), Morphologie du conte, Paris : Seuil, coll. Poétique.

Contrôles des connaissances