SL0B702T - Syntaxe expérimentale

Accessible en Formation à distance
Semestre Semestre 1
Crédits ECTS 4
Volume horaire total 25

Responsables

Juliette Thuilier

Pré-requis

  • Notions fondamentales de syntaxe : catégories syntaxiques, constituants syntaxiques, têtes syntaxiques, prédicat/arguments, fonctions syntaxiques…
  • Analyse syntaxique de la phrase en français (ou dans une autre langue)
  • Données syntaxiques : paire minimale, jugement de grammaticalité, corpus annotés

Objectifs

Ce séminaire a pour objectif de présenter la syntaxe expérimentale, telle qu’elle est discutée dans Bîlbîie, Faghiri et Thuilier (2021). Cette approche de la syntaxe, développée depuis une vingtaine d’années, s’intéresse aux contraintes préférentielles à l’œuvre dans les choix syntaxiques des locuteurs et s’appuie sur une méthodologie associant une exploitation quantitative des données attestées en corpus et la récolte de données expérimentales.

Contenu

Après une introduction visant à présenter la syntaxe expérimentale et à la situer par rapport à des approches syntaxiques descriptives ou formelles, le cours se concentrera sur l’étude de la variation syntaxique dans le domaine verbal, en traitant la problématique suivante : quelles sont les contraintes catégoriques et préférentielles qui pèsent sur la réalisation des dépendants du verbe ? Cette question sera traitée principalement à la lumière des travaux autour de l’ordre des compléments du verbe en français, à partir de données et de méthodes variées (étude quantitative en corpus, expériences de production, questionnaire de jugement d’acceptabilité). Les séances s’appuieront sur la lecture d’articles et les étudiants seront amenés à travailler en groupe pour constituer un petit travail de syntaxe expérimentale.

Bibliographie

Abeillé, A., Crabbé B. & Thuilier J. ( à paraître). « La notion d’usage en linguistique : du corpus à l’expérimenta », B. Godart-Wendling & S. Laugier (Eds), Les Usages de l’usage, ISTE.

Bresnan J. (2007), « Is syntactic knowledge probabilistic? Experiments with the English dative alternation », in S. Featherston & W. Sternefeld (eds.), Roots : Linguistics in Search of Its Evidential Base, Berlin, Mouton de Gruyter, 75-96.

Bîlbîe G., Faghiri P. & Thuilier J. [Eds] (2021). La syntaxe expérimentale. Langages, 223.

Bresnan J., Cueni A., Nikitina T. & Baayen R. H. (2007), « Predicting the dative alternation », in G. Boume, I. Kraemer & J. Zwarts (eds.), Cognitive Foundations of Interpretation, Amsterdam, Royal Netherlands Academy of Science, 69-94.

Cowart W. (1997), Experimental syntax : Applying objective methods to sentence judgments, Sage Publications

Faghiri P. & Thuilier J. (2018), « Ordre des compléments postverbaux en français : poids et accessibilité discursive », SHS Web of Conferences 46, Congrès Mondial de Linguistique Française – CMLF 2018, 14008.

Thuilier J. (2012), Contraintes préférentielles et ordre des mots en français, Université Paris 7, thèse de doctorat.

Thuilier J. (2012b), « Lemme verbal et classe sémantique dans l’ordonnancement des compléments postverbaux », in F. Neveu, V. Muni Toke, P. Blumenthal, T. Klingler, P. Ligas, S. Prévost & S. Teston-Bonnard (éds.), Actes du 3e Congrès Mondial de Linguistique Française 2012 (CMLF 2012), 2451–2469.

Thuilier J., Grant M., Crabbé B. & Abeillé A. (2021) « Word order in French: The role of animacy »», Glossa: a journal of general linguistics 6(1), 55.

Gibson E. & Fedorenko E. (2013), « The need for quantitative methods in syntax and semantics research », Language and Cognitive Processes 28(1-2), 88-124.

Wasow T. (2002), Postverbal Behavior, Stanford, CSLI Publications.