Discipline(s) : Sciences humaines et sociales

SO01OP2T - Sociologie de la déviance

Accessible en Formation à distance
Semestre Semestre 2
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Domaine(s) LMD

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

Responsables

Contacts

martine.azam@univ-tlse2.fr
 

Objectifs

Initiation aux bases théoriques de la sociologie de la déviance et de ses applications à travers la présentation de nombreux travaux de terrain qui permettra d’éclairer certains phénomènes tels que la "délinquance de cité", la question de l'insécurité, la criminalité en col blanc, etc.

 

Contenu

Comment la sociologie appréhende-t-elle les phénomènes considérés socialement comme déviants ? De quelle manière le regard sociologique permet-il de questionner les représentations dominantes du crime, de la délinquance, et plus largement de la déviance dans nos sociétés ? Comment ces catégories ont-elles évolué ? Comment appréhender les statistiques officielles en la matière ?
Des origines de "l’Ecole de Chicago", initiatrice des thématiques de la marginalité, de la déviance, de la ségrégation spatiale, des gangs… à ses déclinaisons par le courant de l’interactionnisme à travers la "théorie de l’étiquetage" et le concept de stigmatisation, ce cours présente le renversement de perspective opéré par la sociologie : loin de la criminologie qui centre l’analyse sur la nature de l’acte commis ou les caractéristiques du déviant, la déviance y est abordée dans la relation qu’elle entretient avec les normes sociales.

 

Bibliographie

BECKER Howard S., Outsiders. Etudes de sociologie de la déviance, Paris, Métailié, trad. fr. 1985 (1ère éd. 1963).
CHAPOULIE Jean-Michel, La tradition sociologique de Chicago : 1892-1961, Paris, Éditions du Seuil, 2001.
GRAFMEYER Y, JOSEPH I., L’école de Chicago. Naissance de l’écologie humaine, Ed. Aubier, Coll. Champs urbains, 194/1990.
MOHAMMED Marwan, La formation des bandes. Entre la famille, l'école et la rue, Paris, Presses Universitaires de France, coll. "Le lien social", 2011.
MUCCHIELLI Laurent, L'invention de la violence. Des peurs, des crimes, des faits, Paris, Fayard, 2011.
ROBERT Philippe, La sociologie du crime, Paris, La Découverte, coll. "Repères", 2005.