Théâtre en langue des signes, la première promotion du DU entre en scène

Publié le 19 décembre 2018 Mis à jour le 17 janvier 2019

Florence, Zoé, Stève, Juliette, Salomon et les autres stagiaires de la toute première promotion de diplôme d'université reviennent sur leurs parcours.

C'est à l'occasion du lancement officiel du diplôme d'université que nous avons pu découvrir les membres de cette première promotion. Des personnes aux profils, tous très différents, venant d'horizons divers mais motivées par une même envie, découvrir la richesse de la pratique théâtrale et les possibilités artistiques qu'offre la langue des signes.

Salomon, lui, vient de Suisse. Il a toujours souhaité faire du théâtre et rêvé d'en faire son métier. Intégrer ce nouveau diplôme est un premier pas pour concrétiser son projet.

Florence, auparavant conteuse en langue des signes, a tout d'abord participé aux ateliers de théâtre proposés par Le Grand Rond lui donnant un goût plus affiné pour le théâtre. C'est par ce biais, qu'elle a découvert l'existence du diplôme et qu'elle y a candidaté.

Lyonnais, Stève fait les trajets entre sa ville de résidence et Toulouse afin de suivre les cours du diplôme. Durant plus de dix ans, il a travaillé dans différents domaines sans jamais trouver sa voie. Débutant, il intègre une troupe de théâtre où il apprend les différentes techniques auprès de professionnels. C'est dans ce contexte qu'il prend connaissance de l'ouverture du diplôme.

Zoé quant à elle, a travaillé avec des comédiens et professionnels du cinéma outre-manche. Ce milieu ne lui permettant pas d'être autonome et de mener des projets de A à Z, elle a vite senti que sans diplôme cela serait compliqué de percer dans ce domaine. Alors dès qu'elle a su que cette formation existait, elle a "rappliqué de suite".

Juliette a appris la langue des signes l'année dernière à l'International Visual Theatre (IVT) à Paris. Elle se destinait dans un premier temps, à l'interprétation linguistique. C'est par hasard qu'elle entend parler de la création de ce diplôme. Ce qui lui a plu ? Le travail sur le corps, le langage corporel et puis la diversité des intervenants. Son objectif, utiliser la langue des signes comme support pour se motiver à monter sur scène.

Johanna n'avait jamais fait de théâtre avant de découvrir sur les réseaux sociaux l'existence de cette formation et s'est dit pourquoi pas ? Décidée à suivre un parcours en traduction en langue des signes française, elle a préféré intégrer cette formation lui ouvrant, d'après elle, plus de portes.

Sans oublier Anabela, Clara, Marie et Alexandra ! Dirigés par Martin Cros et Alexandre Bernhardt, comédiens/metteurs en scène, initiateurs du projet, et désormais enseignants au sein du diplôme, ils ont deux ans pour profiter de ce qu'ils s'accordent tous à qualifier de formation riche et épanouissante.

Le DU Théâtre en langue des signes, une première en France


Depuis novembre 2018, l’Université Toulouse – Jean Jaurès propose, en partenariat avec le Théâtre du Grand Rond et l’École de théâtre universelle, une formation diplômante de théâtre en langue des signes, alliant pédagogie et pratique professionnelle : le diplôme universitaire Art du spectacle visuel en langue des signes, proposé en formation continue.

Aujourd’hui, la langue des signes n’est utilisée dans aucun autre enseignement supérieur que dans l’apprentissage d’elle-même par le biais des formations de traducteur et de formateur en langue des signes.

C’est afin de décloisonner cette langue et d’en promouvoir toute la richesse culturelle que cette formation innovante a été créée.

Elle a également l’ambition de :

• Créer une formation d’excellence unique en son genre et participer à la construction de nouvelles formes artistiques.
• Promouvoir la langue des signes en tant que langue d’enseignement supérieur pour permettre une réelle diversité.
• Permettre à des personnes sourdes d’accéder aux métiers du spectacle vivant et de lutter contre les inégalités.

Cursus diplômant et professionnalisant, il se veut également pluridisciplinaire pour permettre aux diplômés de travailler dans de multiples contextes : pièces bilingues, théâtres internationaux, cirques, spectacles pour enfants, formateurs en langage non verbal, etc. en qualité de créateurs et d’interprètes (artistes dramatiques, metteurs en scènes, chorégraphes, dramaturges etc.) et de formateurs dans le secteur du spectacle vivant.

Il s’appuie aussi sur une grande communauté d’associations culturelles signantes actives sur l’ensemble du territoire national. Ce cursus de deux ans, ouvert aux sourds et entendants maîtrisant la langue des signes, comprend 600 heures de formation pour un maximum de 18 stagiaires encadrés par une vingtaine de professionnels du secteur : comédiens signant et
metteurs en scène de spectacles en langue des signes.

Plus d'informations sur le diplôme d'université Art du spectacle visuel en langue des signes.

Lancement officiel du diplôme au Théâtre Grand Rond à Toulouse
DU Théâtre en langue des signes 1DU Théâtre en langue des signes 2
DU Théâtre en langue des signes 3

Extraits d'un cours du diplôme
DU Théâtre en langue des signes 4DU Théâtre en langue des signes 5DU Théâtre en langue des signes 6