• Recherche,

Exposition "Ma thèse sur un mur"

Publié le 20 novembre 2019 Mis à jour le 4 décembre 2019
du 20 novembre 2019 au 20 décembre 2019 Hall de la Maison de la Recherche

12 œuvres du concours de création pictographiques inspirées de thèses doctorales.

Soutenu par le laboratoire de recherche LARA SEPPIA, l'école doctorale Allph@, pour la divulgation du savoir par des moyens innovants, Daniel Virguez, doctorant d'origine colombienne, a imaginé un syncrétisme entre art urbain et recherche académique.

Inspiré par cette période historique pendant laquelle l'art a recouvert les murs des églises au début de la renaissance, ce projet cherche à donner un nouveau regard sur la recherche académique et ses portées.

Face aux informations "apocalyptiques" qui inondent constamment les chaînes d'informations, journaux télévisés et réseaux sociaux, Daniel Virguez investit cette idée que l'art permet de diffuser non seulement des connaissances, mais également un autre regard sur ces connaissances.
Parmi les objectifs du projet figure en effet non seulement la diffusion du savoir de façon publique et gratuite, mais aussi une volonté de revendiquer le pouvoir de l'art dans la société - dans notre cas, l'art urbain.

Grâce à deux volontaires, Lucie Merlhe et Elisa Martínez - également étudiantes à l'Université Toulouse - Jean Jaurès en Master -, le projet a été amorcé durant l'année universitaire passée. Grâce à leur intervention, la promotion et la communication du projet ont pu se réaliser en plusieurs langues ce qui a permis d'ouvrir les portes à plus de participants en France, mais aussi à l'international.

Avec la collaboration d'entreprises, d'organismes ou d'associations - comme Campus France, le laboratoire LARA SEPPIA, l'Eurekafe de Toulouse, Cisart, Guayabo Colectivo et LatinoGraff - , le projet "Ma Thèse sur un Mur" s'est ouvert avec plus d'une centaine de candidatures de doctorant-e-s. À partir de ces nombreuses demandes, 39 binômes artistes/doctorant-e-s ont été formés.
Les propositions des binômes ont ensuite été évaluées par un jury composé de cinq personnalités issues de la vie académique mais aussi de la sphère artistique urbaine. Leur sélection est celle des oeuvres présentées dans cette exposition.

L'oeuvre gagnante de cette première édition trône à l'entrée de l'Université Toulouse - Jean Jaurès, réalisée sur un mur de l'Arche.