• Recherche,

Produire le vin dans la ville : Le raisin et ses transformations au Moyen-Age et à l’époque moderne

Publié le 8 novembre 2018 Mis à jour le 8 novembre 2018
du 17 octobre 2019 au 19 octobre 2019

Colloque national organisé par le laboratoire TRACES

Depuis une dizaine d’années, l’archéologie révèle de nouveaux aspects de l’économie viticole médiévale à travers la mise au jour de structures et de lieux de production du vin au sein même des villes, selon un modèle très différent de celui observé dans l’Antiquité ou le vin est produit dans des domaines ruraux. Afin de dresser un bilan à partir de connaissances dispersées, il est prévu d’organiser un « double colloque » sur le thème de La viniculture au Moyen Age et à l’Epoque moderne, sur deux lieux différents avec chacun sa propre organisation mais autour de thématiques connexes. Un projet scientifique vise à rassembler à travers ces deux rencontres complémentaires des archéologues et des historiens travaillant sur des sujets analogues tant sur le territoire national que sur sa périphérie, en proposant une vision diachronique depuis la fin de l’Antiquité jusqu’à l’Epoque moderne.

La première rencontre sera consacrée aux installations de pressurage, dont l’archéologie récente offre de nouvelles données sur les continuités et les ruptures d’un point de vue technique. Cette manifestation doit être organisée à Châtenois (Alsace) et s’inscrit dans une perspective rhénane en faisant appel à des contributeurs suisses et allemands. Ce colloque n’est pas défendu dans ce dossier.

La seconde rencontre est le colloque organisé à Toulouse, intitulé Produire le vin dans la ville. Le raisin et ses transformations au Moyen Age et à l’Epoque moderne. L’objectif est de conduire une réflexion sur la production de vin dans la ville en Europe occidentale, à partir de sources variées (archéologiques, écrites, architecturales, iconographique ou carpologiques). Plusieurs thèmes seront abordés, autour de questions touchant la topographie des lieux de production, les acteurs, et les produits. Les communications doivent permettre aux intervenants français et étrangers de présenter des synthèses thématiques ou des études de cas ou de site. Une publication des actes est envisagée à l’issue de la rencontre aux Presses Universitaires du Midi.
 
Contact :
B Lefebvre :