• Recherche,

Arbres, amis des femmes et des hommes

Publié le 16 février 2021 Mis à jour le 1 mars 2021
le 6 mars 2021
18h
Foret
Foret

Rencontre Exploreur en ligne, avec Vanessa Py-Saragaglia (laboratoire GEODE).

A la fin de la dernière période glaciaire, il y a environ 11000 ans, les forêts d’Europe tempérée se sont développées formant un immense manteau d’arbres plus ou moins dense. Les arbres  constituaient pour les groupes d’humain.e.s successifs une source inépuisable de ressources et de nourriture. Tels de bons amis, les arbres, à travers le fonctionnement de l’écosystème forestier (formation des sols, décomposition de la matière organique, photosynthèse, croissance, évapotranspiration etc.), leurs rendaient aussi de nombreux « services écosystémiques » ;  purifiant leur air, leur eau, nourrissant toutes sortes d’organismes, apportant ombre et fraicheur etc.  En retour, les humain.e.s les vénéraient. Mais, avec le développement des cités puis des industries, cette amitié généreuse a progressivement pris une tournure à sens unique.  Aujourd’hui l’arbre et la forêt sont menacés et la société est malade. L’archéobotaniste interroge cette relation complexe au travers des vestiges du passé (bois, charbons de bois, pollens). Il.elle cherche à comprendre comment cette relation s’est construite et comment elle s’est délitée.  Cette manifestation intitulée « Les arbres, amis des femmes et des hommes » est l’occasion de montrer l’apport de ces recherches qui s'inscrivent dans le grand champ de  l’écologie historique. Elle a aussi pour ambition d’interroger, au prisme du passé, notre nouvelle relation aux arbres et aux forêts.

Avec,

Vanessa Py-Saragaglia
, archéobotaniste, chargée de recherche CNRS,  directrice du laboratoire Géographie et environnement - GEODE (UT2J, CNRS)

Rencontre Exploreur proposée dans le cadre du festival Cultive ta science
Animation de la rencontre par Carrefour des sciences et des arts

Infos pratiques :
Inscription en ligne au préalable