Gilles Pandel s'expose à l'UT2J !

Publié le 6 septembre 2021 Mis à jour le 22 octobre 2021
du 9 septembre 2021 au 31 octobre 2021 La Fabrique
Le Tube, La Galerie, La Librairie Études & La Maison de la Recherche
Gratuit
Gilles Pandel
Gilles Pandel

"Ce que je vis". Une rétrospective 1981-2021. Expositions. Conférences. Ateliers.

Gilles Pandel est un artiste né à Genève le 6 juillet 1963, et qui travaille entre la France et la Suisse. Après avoir été actif une dizaine d’années dans le domaine du théâtre à Paris, l’artiste se concentre désormais sur son œuvre photographique. Il vit dans l’agglomération de Genève

Du 9 septembre au 31 octobre 2021 aura lieu à Toulouse une rétrospective des œuvres de Gilles Pandel (*1963).

Cette exposition intitulée « Ce que je vis » – d’après le titre du texte éponyme de l’artiste – se déroulera sur trois lieux et cinq espaces et présentera en particulier un ensemble de 4500 photos réalisées entre 1981 et 2021.

L’exposition donnera à voir les différentes périodes de l’artiste. Marqué par ses activités théâtrales à Paris, il systématise d’abord des études de portraits argentiques en noir et blanc que caractérise une orientation très graphique. Il passe ensuite au numérique et aux images de synthèse : s’imposent alors la dimension minérale des photographies, leur aspect de sculpture végétale ou de portraits-paysages. Les années 2014-2015 représentent un tournant dans la manière de l’artiste dont les œuvres se rapprochent de la peinture : Gilles Pandel se distancie de la photographie contemporaine pour retrouver paradoxalement les fondements de la photographie qu’il nomme lui-même « les bricolages avec la matière ». Petit à petit, la couleur se fait une place dans son travail, créant de plus en plus d'œuvres uniques et non reproductibles à l'identique. La distinction entre les deux dernières périodes passe en outre par un questionnement de la relation aux genres du féminin et du masculin.

Conçue et organisée par Hilda Inderwildi (Université Toulouse Jean Jaurès), la rétrospective donnera lieu à de nombreuses manifestations réparties dans les cinq espaces pendant toute la durée de l’exposition : conférences, lectures, interviews (voire interviews performances), happenings, masterclass et tables rondes. À l’université sont prévues dans ce cadre, entre autres, une journée d’études sur le portrait et un cycle de conférences polyphoniques dédiées au visage, réunissant une vingtaine de spécialistes issus de différentes disciplines.
De nombreux penseurs (Jacques Rancière et Jean-Luc Nancy, entre autres) mais aussi de nombreux artistes de renom ont répondu à l’invitation de Gilles Pandel. Ils afficheront leurs visages au milieu d’autres dans les différents espaces de l’exposition : Espace de la rétrospective 1981-2021 (Fabrique culturelle de l’université Toulouse Jean Jaurès), Espace de la peinture (Galerie Concha de Nazelle), Espace Agamben/ Didi-Huberman/ Rancière (Librairie Études Mirail), Espace des penseurs (Maison de la Recherche de l’université Toulouse Jean Jaurès), Espace Ganz/ Herzog/ Kluge (Goethe-Institut de Toulouse).

Aperçu sélectif des œuvres exposées : Miquel Barceló, Aurélien Barrau, Sharunas Bartas, Enki Bilal, Christian Caujolle, Alain Cavalier, Hélène Cixous, Pedro Costa, Boris Cyrulnik, Antoine d’Agata, Lav Diaz, Jacques Doillon, Armand Gatti, Jean-Luc Godard, Alexandre Hollan, Alejandro Jodorowski, Anish Kapoor, Abbas Kiarostami, William Kentridge, Kim Ki-duk, Anselm Kiefer, Denis Lavant, Jean-Pierre Léaud, Emmanuelle Maquat, Tsai Ming-Liang, Redjep Mitrovitsa, Daidō Moriyama, Jean Nouvel, Ernest Pignon-Ernest, Auraelena Pisani, Mathieu Potte-Bonneville, Jacques Rancière, Claude Régy, Hubert Reeves, Sophie Semin, Michel Serres, Oksana Shachko, Alexandre Sokourov, Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, Carlos Torres, Cédric Villani, Ai Weiwei, Bob Wilson, Kiju Yoshida.

Dans le cadre de la Quinzaine Franco-Allemande en Occitanie, Evénement-ami du Printemps de Septembre

Un événement coordonné par le laboratoire UT2J CREG (Centre de recherches et d'études germaniques) en partenariat avec la galerie Concha de Nazelle, le Goethe Institut et avec le concours de la Région Occitanie Pyrénées - Méditerranée.

Consultez l'ensemble de la programmation

Attention :
En raison de contraintes logistiques, la conférence-performance de clôture de la rétrospective Ce que je vis, avec la violoniste Elsa Leforestier-Ribardière et le photographe Gilles Pandel, prévue le vendredi 22 octobre au soir est annulée.


Le site web de Gilles Pandel

© Gilles Pandel, courtesy de l’artiste.