Discipline(s) : Arts- Lettres- Langues

AL00503V - Allemand civilisation et linguistique

Accessible en Formation à distance
Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 6
Volume horaire total 50

Domaine(s) LMD

ARTS, LETTRES ET LANGUES

Langue(s) d'enseignement

Allemand, Français

Responsables

Jacques Lajarrige : civilisation
Liubov Patrukhina (liubov.patrukhina@univ-tlse2.fr) : linguistique 

Objectifs


Contenu

Module 1 : Civilisation
En embrassant la Première Guerre mondiale dans une durée plus longue que celle que lui réserve habituellement l'histoire politique et militaire, ce cours propose, à partir d’analyses de textes fondamentaux, d’analyser la manière dont s’est traduite la rupture de la pensée qu’a entraînée la Première Guerre mondiale chez les artistes, écrivains et intellectuels allemands, autrichiens et français. À partir d’une approche comparée de l’histoire culturelle, on cherchera à appréhender ce que l’on a appelé la « guerre des esprits » et on étudiera les prises de positions des grands acteurs du débat intellectuel des deux côtés du front. Les manifestations de patriotisme belliciste, de scepticisme et les prises de positions pacifistes feront l’objet d’une approche contrastive. Enfin, on attachera une importance particulière aux tentatives de médiation entre les deux pays.

Module 2 : Linguistique
Ce cours est une introduction à la linguistique moderne dans une perspective franco-allemande. Les six premières séances se dérouleront en français ; il s’agira d’apprendre les grands noms de la linguistique moderne. La deuxième partie du cours, dispensée en allemand, se focalisera davantage sur l’histoire de la langue allemande et sur ses principales variétés.

Bibliographie

Linguistique :

BENVENISTE, Émile (1966) : Problèmes de linguistique générale. Paris : Gallimard.
SARFATI, Georges-Elia / PAVEAU Marie-Anne (2014) : Les grandes théories de la linguistique. Paris : Armand Colin
DIPPER, Stefanie et al. (Hrsg.) (2018): Linguistik. Eine Einführung (nicht nur) für Germanisten, Romanisten und Anglisten. Berlin: Springer

Contrôles des connaissances