AN00804V - Adossement recherche et méthodo littérature et linguistique

Accessible en Formation à distance
Semestre Second semestre
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Langue(s) d'enseignement

Anglais, Français

Responsables

Henri Le Prieult

Pré-requis

Titulaires d’une licence d’anglais
 

Contenu

Groupe 1 :

Partie 1 : Littérature et catégories critiques – Philippe Birgy

Nous nous proposons d’explorer le champ de la critique littéraire contemporaine, afin de permettre aux étudiants de se familiariser avec les grands enjeux de la théorie moderne et de les aider à mieux utiliser ces outils d’analyse dans leurs travaux de M1.
Le cours ne nécessite pas de préparation spécifique puisque nous serons amenés à travailler sur des textes courts qui serviront de support et d’illustration aux notions qui seront abordées. Cependant, il n’est pas inutile, si vous possédez des manuels d’introduction au commentaire ou à la critique littéraire, de vous rafraîchir la mémoire en parcourant ceux-ci. Nous nous appuierons sur certains ouvrages critiques que vous pouvez également consulter dans les bibliothèques afin de vous familiariser avec le type de démarche qui sera appliqué pendant les séances. Il ne s’agit pas de tout lire dans le détail. En revanche, vous pouvez, par exemple, lire les introductions ou les chapitres de présentation générale que vous jugerez les plus abordables dans les livres référencés ici.

Partie 2 : Sociolinguistique : Questions d’identité linguistique (a) Inès Brulard
Le cours sera centré sur des variétés généralement considérées comme appartenant au "nord linguistique" de la Grande-Bretagne : la région du Tyneside autour de Newcastle upon Tyne et l’Ecosse.  On mettra en évidence les relations entre une forme phonétique et des facteurs sociaux, régionaux et interactionnels. L’étudiant sera amené à repérer et puis analyser la diversité des phénomènes linguistiques et sociolinguistiques sur base de divers documents oraux tels que des extraits des séries Geordie Shores pour Newcastle et The Bodyguard pour l’écossais standard.

Nous étudierons des questions d'identité linguistique en impliquant des conceptualisations théoriques telles que celles proposées par des anthropologues linguistes américains tels que Agha (2005) ou Silverstein (2003) : comment un groupe défini par aire géographique, par classe sociale, ou par ethnie, peut faire ressortir certains éléments d’un dialecte dans le but de mieux définir leur identité de groupe – qu’elle soit régionale, nationale, ethnique, ou sociale.

On tiendra compte également de perceptions externes des dialectes en question : comment et pourquoi certaines caractéristiques dialectales, prisées par les membres d’un groupe défini, peuvent être dénigrées, voire ridiculisées, par des locuteurs appartenant à d’autres groupes. On invitera à une réflexion sur l’hypothèse selon laquelle la Grande-Bretagne serait en train de vivre un nivellement linguistique vers l’anglais du sud-est de l’Angleterre, et sur celle qui laisserait supposer le contraire. On analysera, par exemple, des entretiens ou discours télévisés d’hommes et femmes politiques écossais qui ont modifié leur accent vers une norme RP ; à l’inverse, on s’interrogera sur la résilience, par exemple, du Glaswégien face à la standardisation linguistique (voir le sketch Voice recognition lift  https://www.youtube.com/watch?v=J3lYLphzAnw).

L’étudiant sera ainsi amené à faire sens de la diversité qui porte sur des aspects de la prononciation ou de sa perception, en relation avec le sentiment identitaire et/ou social des individus.

Groupe 2 :

Partie 1 : Critique littéraire – René Alladaye

Le second versant de cette UE aura pour but d’initier les étudiants à la théorie littéraire en explorant quelques-unes des principales approches critiques du texte littéraire apparues au cours de la deuxième moitié du 20e siècle (structuralisme, théorie de la réception, psychocritique, critique thématique, déconstructionisme).
 

Partie 2 : Sociolinguistique: Questions d’identité linguistique (b) – Steven Moore
Le cours sera centré sur d’autres variétés généralement considérées comme appartenant également au "nord linguistique" de la Grande-Bretagne : notamment les régions du Black Country, de Birmingham et de Liverpool.  On mettra en évidence les relations entre une forme phonétique et des facteurs sociaux, régionaux et interactionnels. L’étudiant sera amené à repérer et puis analyser la diversité des phénomènes linguistiques et sociolinguistiques sur base de divers documents, certains écrits en eye dialect pour le Black Country, d’autres audiovisuels, montrant l’intérêt croissant porté aux dialectes régionaux par les médias ces dernières années, telles que les séries télévisées Peaky Blinders (Birmingham), Raised by Wolves (Black Country), Line of Duty (Liverpool), et les spectacles de l’humoriste John Bishop (Liverpool).

Nous étudierons des questions d'identité linguistique en impliquant des conceptualisations théoriques telles que celles proposées par des anthropologues linguistes américains tels que Agha (2005) ou Silverstein (2003): comment un groupe défini par aire géographique, par classe sociale, ou par ethnie, peut faire ressortir certains éléments d’un dialecte dans le but de mieux définir leur identité de groupe – qu’elle soit régionale, nationale, ethnique, ou sociale.

On tiendra compte également de perceptions externes des dialectes en question : comment et pourquoi certaines caractéristiques dialectales, prisées par les membres d’un groupe défini, peuvent être dénigrées, voire ridiculisées, par des locuteurs appartenant à d’autres groupes. On invitera à une réflexion sur l’hypothèse selon laquelle la Grande-Bretagne serait en train de vivre un nivellement linguistique vers l’anglais du sud-est de l’Angleterre, et sur celle qui laisserait supposer le contraire. L’étudiant sera ainsi amené à faire sens de la diversité qui porte sur des aspects de la prononciation ou de sa perception, en relation avec le sentiment identitaire et/ou social des individus.

 La langue d’enseignement de ce séminaire est l’anglais.

Bibliographie

Groupe 1:

Partie 1 : Littérature et catégories critiques – Philippe Birgy

Cordesse, Gérard, Yves Le Pellec et Gérard Lebas. Langages littéraires. Toulouse: PUM, 1991.

Con Davis, Robert and Ronald Schleifer, Literary Criticism. New York: Longman, 1998.

Eagleton, Terry. Literary Theory: an Introduction. Oxford: Blackwell, 1996.

Genette, Gérard. Palimpsestes. Paris, Seuil, 1982 (coll Point, 1992).

Lodge, David ed. Modern Criticism and Theory, London: Longman, 1995.


Partie 2 :

Agha A., « The social life of cultural value », Language and Communication, n°23, 2003, p. 231-273.

Agha A., « Voice, footing, enregisterment », Journal of Linguistic Anthropology, 15:1, 2005, p. 38-59.

Beal, J. C., An Introduction to Regional Englishes: Dialect Variation in England. Edinburgh textbooks on the English language. Edinburgh: Edinburgh University Press, 2010

Beal, J., "English dialects in the North of England: phonology" in B. Kortmann, C. Upton (eds.) Varieties of English 1 – The British Isles, Berlin: Mouton de Gruyter, 2008, p 122-144.

Braber, N., ‘I’m not a fanatic Scot, but I love Glasgow: concepts of local and national identity in Glasgow.’ Identity: An International Journal of Theory and Research 9, 2009, p. 307-322.

Brulard, I., « ‘We’re not Mackems’ : identity issues in Houghton-le-Spring», dans Glain, O. (dir.), English-speaking towns & cities: memoirs and narratives, Publications de l'Université de Saint-Etienne, Saint-Etienne, septembre 2019.

Brulard I. & Carr P., « L’anglais du Tyneside », in Brulard I., Carr P. & Durand J. (ed.), La Prononciation de l’anglais contemporain dans le monde. Variation et structure, Toulouse, Presses Universitaires du Midi, 2015, p.251-264.

Carr, P. & Brulard, I., ‘Anglo-English influences on Scottish Standard English speakers’. Scottish Language 26, 2006, p. 31-45.

Kiely, R, Bechhofer, F. & McCrone, D., ‘Birth, blood and belonging: identity claims in post-devolution Scotland. Sociological Review 53, 2005, p. 150-171.

Kortmann, B., C. Upton (eds.), Varieties of English. Vol. 1: The British Isles, The Hague: Mouton de Gruyter, 2008

Llamas C. & Watt D. (ed.), Language and Identities, Edinburgh University Press, Edinburgh, 2010.

Wells, John C., Accents of English. 3 vols. Cambridge: Cambridge University Press, 1982.


Groupe 2 :

Partie 1 : Critique littéraire – René Alladaye
Eagleton, Terry. Literary Theory, an Introduction. Oxford : Blackwell Publishers, 1996.
Compagnon, Antoine. Le démon de la théorie. Paris, Seuil, coll. « Points », 2001.

Fraisse, Emmanuel et Mouralis, Bernard. Questions générales de littérature. Paris : Seuil, coll. « Points », 2001.

Gengembre, Gérard. Les grands courants de la critique littéraire. Paris : Seuil, coll. « Memo », 1996.
 

Partie 2 :
Agha A., « The social life of cultural value », Language and Communication, n°23, 2003, p. 231-273.

Agha A., « Voice, footing, enregisterment », Journal of Linguistic Anthropology, 15:1, 2005, p. 38-59.

Anderson B., Imagined Communities : Reflections on the Origin and Spread of Nationalism, Verso, London, 1983.

Beal, J. C., An Introduction to Regional Englishes: Dialect Variation in England. Edinburgh textbooks on the English language. Edinburgh: Edinburgh University Press, 2010

Beal, J., "English dialects in the North of England: phonology" in B. Kortmann, C. Upton (eds.) Varieties of English 1 – The British Isles, Berlin: Mouton de Gruyter, 2008, p 122-144.

Beal J.C., « Dialect as heritage », in Creese A. and Blackledge A. (ed.), Handbook on Language and Superdiversity, Routledge, to appear.

Blommaert J. & Rampton B., « Language and superdiversity », Diversities, n° 13(2), 2011, p. 1-22.

Clark, Urszula. (2008) "The English West Midlands: phonology” in B. Kortmann, C. Upton (eds), Varieties of English 1 – The British Isles. Berlin: Mouton de Gruyter, 145-177.

Kiely, R, Bechhofer, F. & McCrone, D., ‘Birth, blood and belonging: identity claims in post-devolution Scotland. Sociological Review 53, 2005, p. 150-171.

Kortmann, B., C. Upton (eds.), Varieties of English. Vol. 1: The British Isles, The Hague: Mouton de Gruyter, 2008

Llamas C. & Watt D. (ed.), Language and Identities, Edinburgh University Press, Edinburgh, 2010.

Llamas C. & Watt D. (ed.), Language, Borders and Identity, Edinburgh, Edinburgh University Press, 2014.

Mathisen, A. , "Sandwell, West Midlands: ambiguous perspectives on gender patterns and models of change." In: Foulkes, P., & G. Docherty (eds), Urban Voices: Accent Studies in the British Isles. London: Arnold, 1999, 107-123.

Moore, S., « L’anglais du Black Country », in Brulard I., Carr P. & Durand J. (ed.), La Prononciation de l’anglais contemporain dans le monde. Variation et structure, Toulouse, Presses Universitaires du Midi, 2015, p.229-250.

Silverstein M., « Indexical order and the dialectics of sociolinguistic life », Language and Communication, n°23, 2003, p. 193-229.

Press.

Wells, John C. , Accents of English. 3 vols. Cambridge: Cambridge University Press, 1982.
 

Contrôles des connaissances