Discipline(s) : Arts- Lettres- Langues

AN0A802V - « Regards croisés sur littératures et linguistiques du monde anglophone»

Semestre Second semestre
Crédits ECTS 6
Volume horaire total 50

Langue(s) d'enseignement

Anglais

Responsables

Aurélie Guillain

Pré-requis

Validation de la L3 d'anglais

Contenu

Module (1)
(1) Analyse littéraire : Sur le plan de analyse littéraire, le roman de R Powers sera situé dans la tradition des romans états-uniens qui sont fortement centrés sur les relations raciales (race novel) mais aussi la tradition plus englobante du Kunstleroman, récit d'émancipation et création de soi qui met en scène formation d'un artiste en devenir: en l'occurrence, le personnage fictif de Jonah Strom, métis états-unien à peau claire et chanteur prodige naît en 1941 : inspiré à la fois du trickster africain-américain et du Protée de tradition européenne classique, l'artiste se forge ici une identité musicale “blanche”, se défait progressivement de ses liens avec l'héritage africain-américain; personnage meurt néanmoins en 1992 dans les émeutes de Los Angeles, symbole de sa réunion problématique avec l'identité africaine-américaine, l'affirmation de l'identité collective se confondant ici avec l'effacement littéral de l'individu. Nous nous attacherons à cerner dimension polyphonique de cette vaste saga familiale qui naît de l'entrecroisement d'une narration à la troisième personne et narration à la première personne portée par le frère de Jonah, son accompagnateur: pianiste qui accompagne discrètement le chanteur lyrique dans la diégèse et voix narrative tout aussi discrète qui accompagne trajectoire du héros et introduit un point de vue à la fois bienveillant et critique sur cette figure fraternelle habitée par forme d'excès tragique. Outre la dimension polyphonique du texte, traitement romanesque du temps fera l'objet d'un intérêt particulier: nous mettrons en oeuvre des catégories narratologiques empruntées à G Genette (ex: analepse/prolepse; vitesse du récit) mais aussi l'étude des analogies de composition entre récit littéraire et structures musicales telles qu'étudiées par F Escal, E Petermann ou W Wolf. L'hybridité générique du texte, qui mêle codes littéraires du roman de science fiction et ceux de la fresque historique, sera également étudiée.
Après deux séances d'introduction, les séances suivantes seront consacrées à des analyses d'extraits qui feront appel aux outils de l'analyse stylistique et analyse narratologique. L'exercice pratiqué sera le commentaire stylistique d'extraits texte au programme.

(2) Analyse linguistique :Sur plan linguistique, le roman de Powers sera examiné sous deux angles principaux : d’une part, nous verrons que le rapport au temps, qui est à la fois omniprésent dans le roman, tout en subissant certaines distorsions, s’accompagne finalement d’un nombre de repères temporels assez restreint. En revanche, le texte est construit autour d’un nombre particulièrement élevé de déictiques, et notamment de démonstratifs THIS et THAT, permettant finalement un ancrage dans l’énonciation elle-même. Nous examinerons précisément les emplois de ces deux marqueurs, en lien avec valeurs qui les sous-tendent, et la logique d’ouverture-clôture qui est à l’œuvre. L’examen de marqueurs tels que les quantifieurs permettra également de mettre en lumière dialectique relative à l’expression du fragment et de la totalité. L’autre volet marquant qui fera l’objet d’une analyse linguistique approfondie est celui des formes de phrases, et notamment les cas de phrases averbales permettant des effets de focalisation et de dilatation. Nous examinerons également l’emploi – parfois spécifique – des conjonctions de coordination, et les procédés stylistiques associés. Nous verrons que ces éléments peuvent donner lieu à des effets, non seulement rhétoriques, mais également rythmiques (question de l’ampleur des phrases, des groupes de souffle, des liaisons après coup), et peuvent en définitive être reliés au thème de la musique exploité dans cet ouvrage. Nous montrerons ainsi les multiples liens entre forme et fond, en tâchant d’illustrer corrélation entre stratégies énonciatives et narratives. Les cours permettront l’acquisition d’outils théoriques qui seront directement mis au service de micro-analyses linguistiques, elles-mêmes au service de l’étude stylistique. L'exercice pratiqué sera le commentaire linguistique (sous forme d’analyse de segments dont la valeur est signifiante, autrement dit de faits de langue) sur la base d'extraits du roman.

Module (2)
(1) Caraïbes anglophones : La poésie des Caraïbes anglophones fut longtemps dominée par l'imitation de modèles européens et britanniques, par exemple le sonnet et la ballade. La reproduction de ces modèles garantissait l'accès à un certain prestige et à une certaine reconnaissance qui restaient associés au système éducatif britannique et colonial. Les années 1930 et 1940 virent la montée des mouvements nationalistes aux Caraïbes anglophones, et l'affirmation aussi des premiers élans novateurs dans la poésie de cette région du monde. Les "petits magazines" contribuèrent énormément à encourager cette affirmation. Les années 1960 et 1970 (les années 1950 ayant été dominées par les romanciers de la région) correspondent à l'arrivée d'un mode oral plus affirmé, avec l'irruption des traditions musicales de la région dans le domaine poétique. La tradition orale des Caraïbes, ainsi que des formes plus "modernes", vinrent complexifier les genres poétiques établis, et ainsi redéfinir ces genres. Avec les années 1970, 1980, et 1990, l'apparition de nouveaux termes pour décrire ces changements ("dub poetry", "performance poetry", "orature" (traduit en français par "oraliture"), "bluesician", "choreopoem", entre autres) indique bien une éclosion de nouveaux genres qui se définissent comme étant à mi-chemin entre la poésie et les arts du spectacle. Ces changements donnèrent lieu au célèbre débat "Walcott-Brathwaite", qui fait référence aux deux personnalités marquantes des années 1970, débat qui s'engagea sur la nature même du discours poétique, de ses formes et de sa pertinence culturelle. Ce débat illustra les liens entre développement politique d'une nation et création artistique, ainsi que la nature arbitraire de toute définition d'une forme d'art.

(2) Afrique du Sud : L’un des premiers et plus grands textes du canon littéraire sud-africain, The Story of an African Farm d’O Schreiner, se présente d’emblée comme une réécriture d’un genre, le roman de ferme (plaasroman), caractéristique de la littérature sud-africaine, qui ne se figera pourtant dans normes précises que quelques décennies plus tard – et il est qui plus est écrit par une femme se dissimulant sous un nom de plume masculin. Le premier texte écrit en anglais par un écrivain noir, M de Sol Plaatje, dont publication a été retardée par les missionnaires, réécrit lui aussi les épopées coloniales, celle du Trek des Boers en particulier, qu’il mêle aux accents shakespeariens et à l’héritage oral setswana.
Réécritures et jeux sur les genres paraissent ainsi essentiels à une compréhension de la littérature sud-africaine comme des différentes voix qui s’y font entendre. On se proposera ainsi d’analyser comment se construisent à la fois un canon et un anti-canon littéraires en Afrique du Sud, en réaction aux enjeux locaux ainsi que plus largement à l’héritage colonial puis post-colonial de la littérature en langue anglaise. On s’intéressera par exemple aux robinsonnades et aux parodies de récits de voyage ou de guerres coloniales proposées par Coetzee dans Foe et Dusklands, aux réécritures du conte dans nouvelles de Gordimer, ou aux mutations du pittoresque, du sublime et de l’épopée que permettent en outre les jeux entre théâtre et roman textes de C Higginson. On n’oubliera pas la résurgence dans la littérature sud-africaine contemporaine de genres traditionnellement considérés comme mineurs (le roman policier, science-fiction), qui réécrivent sur mode parodique les récits d’apocalypse de l’apartheid, pour tenter d’envisager les formes que pourrait prendre une littérature proprement sud-africaine au 21e siècle.

Calendrier

Module (1) "Musique et écriture dans le roman américain contemporain : regards croisés littérature/linguistique"
(1) 6 séances de 2h d'analyse littéraire (enseignante : Aurélie Guillain)
(2) 6 séances de 2h d'analyse linguistique (enseignante : Blandine Pennec)

Module (2) « Genres et ré-écritures post-coloniales » domaine Caraïbes anglophones et domaine Afrique du Sud
(1) 6 séances de 2h sur les Caraïbes anglophones (enseignant : Eric Doumerc)
(2) 6 séances de 2h sur l’Afrique du Sud (enseignante : Mathilde Rogez)

Bibliographie

Module (1) "Musique et écriture dans le roman américain contemporain : regards croisés littérature/linguistique" 

Bibliographie succincte pour l'analyse littéraire (Aurlie Guillain):
Bakhtine, Mikhael. Esthétique de la création verbale. Translated by Tzvetan Todorov. Paris: Gallimard, 1984.
Escal, Françoise. Contrepoints, Musique et littérature. Paris: Méridiens Klincksieck, 1990.
Genette, Gérard. Figures III. Paris : Seuil, 1972.
Herschberg-Pierrot, Anne. Stylistique de la prose. Paris: Belin, 2003.
Hutcheon, Linda. The Politics of Postmodernism. London and New York: Routledge, 1991.
Lukacs, Georges. Le roman historique. Trad. Robert Sailley. Paris : Payot, 1965.
Petermann, Emily. The Musical Novel. Imitation of Musical Structure, Performance, and Reception in Contemporary Fiction. New York: Camden House, 2014.
Powers, Richard. The Time of Our Singing. New York: Picador, 2003.
Salbayre, Sébastien & Nathalie Vincent-Arnaud. L'analyse stylistique. Textes Littéraires de langue anglaise. Presses Universitaires du Mirail, 2006.
Sollors, Werner. Neither Black nor White yet Both: Thematic Explorations of Interracial Literature. Harvard: Harvard UP, 1999.
Wolf, Werner. The Musicalization of Fiction. A Study in the Theory and History of Intermediality. Amsterdam: Rodopi, 1999.

Bibliographie succincte pour la linguistique (Blandine Pennec):
Benveniste, Émile. « L’appareil formel de l’énonciation. » Problèmes de linguistique générale 2. Paris : Gallimard, [1974] 1993, 79-88.
Cornish, Francis. « Indexicaux, discours et mémoire discursive : ce que les premiers révèlent du second et de la troisième. » Linx 62-63 (2010) : 111-133. URL : < http://journals.openedition.org/linx/1377 > ; DOI : 10.4000/linx.1377.
Danon-Boileau, Laurent et Martine De Cola. « This, that et les Adjectifs : construction de la référence. » Cahiers de Recherche en Grammaire Anglaise, Tome 4 (1989) : 131-147.
Delorme, Benjamin. « Nouveaux éléments sur la métalangue naturelle : le cas de la phrase averbale existentielle négative en anglais. » Syntaxe et sémantique, n°11 (2011) : 141-151. DOI : 10.3917/ss.011.0141
Giles, Howard, Nikolas Coupland and Justine Coupland. “Accommodation Theory: Communication, Context, and Consequence.” In H. Giles, J. Coupland and N. Coupland (eds.), Contexts of Accommodation: Developments in Applied Sociolinguistics. New York, NY: Cambridge University Press, 1991, 1-68.
Quirk, Randolph, Sidney Greenbaum, Geoffrey Leech and Jan Svartvik. A Comprehensive Grammar of the English Language. London: Longman, 1985.
Sekali, Martine. « Coordination et dynamique discursive: étude comparative des coordonnants anglais AND, OR, BUT et FOR. ». In L. Florea, C. Papahagi, L. Pop et A. Curea (éds.), Directions actuelles en linguistique du texte. Casa Cărţii de Ştiinţă: Cluj-Napoca, 2010, 235-245.
Stirling, Lesley and Rodney Huddleston. « Deixis and Anaphora. » In R. Huddleston and G. K. Pullum. The Cambridge Grammar of the English Langage. Cambridge: Cambridge University Press, 2002, 1449-1564.


Module (2) « Genres et ré-écritures post-coloniales » domaine Caraïbes anglophones et domaine Afrique du Sud

(1) Caraïbes anglophones (Eric Doumerc)
Breiner, Laurence A. An Introduction to West Indian Poetry. Cambridge: Cambridge University Press, 1998.
Brown, Stewart and Mark McWatt, eds. The Oxford Book of Caribbean Verse. Oxford: Oxford University .Press, 2005.
Bucknor, Michael A., and Alison Donnell, eds. The Routledge Companion to Anglophone Caribbean Literature. London: Routledge, 2011.
Burnett, Paula, ed.. The Penguin Book of Caribbean Verse in English. London: Penguin, 1986.
Cooper, Carolyn. Noises in the Blood: Orality, Gender and the “Vulgar” Body of Jamaican Popular Culture. London: Macmillan Caribbean, 1993.
Dawes, Kwame, ed. Wheel and Come Again: An Anthology of Reggae Poetry. Leeds: Peepal Tree Press, 1998.
Donnell, Alison and Mark McWatt, eds. The Routledge Reader in Caribbean Literature. London: Routledge, 1996.

(2) Afrique du Sud (Mathilde Rogez):
Bibliographie primaire:
Un certain nombre de textes seront distribués et/ou mis en ligne sur IRIS. Consultez IRIS avant le cours.

Sources secondaires :
General bibliography:
Cuddon, J. A., The Penguin Dictionary of Literary Terms and Literary Theory, London, Penguin Books, 1991.
Grellet, Françoise, A Handbook of Literary Terms, Introduction au vocabulaire littéraire anglais, Paris, Hachette, 2009.
Grellet, Françoise, Literature In English - Anthologie Des Littératures Du Monde Anglophone, Paris, Hachette, 2002.
François, Anne-Isabelle et Yen-Maï Tran-Gervat, Guide pratique des exercices comparatistes, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2010.
Morel, Michel, Jean-Claude Redonnet et al., Le commentaire et la dissertation : littérature et civilisation. Agrégation et CAPES d'anglais, Nantes, Ed. du temps, 2005.
South African literature:
Attwell, David and Derek Attridge, (eds.), The Cambridge History of South African Literature, Cambridge University Press, 2012
Attridge, Derek and Rosemary Jolly, (eds.), Writing South Africa: Literature, Apartheid, and Democracy, 1970-1995, Cambridge University Press, 1998.
Chapman, Michael, Southern African Literatures, London, Longman, 1996.
Chapman, Michael and Margaret Lenta, (eds.), SA Lit Beyond 2000, University of KwaZuluNatal Press, 2011.
Post-colonial literature and generic issues:
Ashcroft, Bill, Gareth Griffiths and HelenTiffin, The Empire Writes Back. Theory and Practice in Postcolonial Literatures, London and New York, Routledge, 1989.
Chapman, Michael, Postcolonialism: South/African Perspectives, Cambridge Scholars Publishing, 2008.
Coetzee, J. M., White Writing. On the Culture of Letters in South Africa. New Haven and London, Yale University Press, 1988.
Combe, Dominique, Les Genres littéraires, Paris, Hachette, 1992.
Genette, Gérard, Palimpsestes. La littérature au second degré, Paris, Seuil, coll. «Points Essais», 1982
Genette, Gérard, H. R. Jauss, J.-M. Schaeffer et al., Théorie des genres, Paris, Seuil, 1986.
Hutcheon, Linda, A Theory of Parody. The Teachings of Twentieth-Century Art Forms, Urbana & Chicago, University of Illinois Press, 2000 [1984].





Contrôles des connaissances