ANB2BLLV - Anglais littéraire : préparation au niveau B2B

Semestre Second semestre
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Langue(s) d'enseignement

Anglais

Responsables

Philippe Birgy

Pré-requis

UE conseillée aux étudiants de lettre modernes, lettres classiques, musique, occitan, philosophie et langues vivantes ayant le niveau B2 en anglais selon le test ELAO, ayant validé le niveau B1 à l’UT2J ou ayant obtenu le CLES1.

Contenu

 Entraînement à la compréhension de textes littéraires et à l'expression écrite en anglais (analyse de photographies ou de peintures). 

Il s'agit de former les étudiants à la compréhension de l'anglais écrit et à l'expression écrite en anglais dans le but de consolider le niveau B2 dans ces deux compétences, tout en abordant des problématiques clés de la période dite de la conquête de l'ouest américain.

« Images de l’ombre : figures de la féminité et représentation des femmes au XXème siècle »

L’accession des femmes à des situations dominantes dans la sphère publique entre le dix-neuvième et le vingtième siècle (où elles portent à un point de visibilité des revendications collectives concernant les identités de genre et de sexe, mais aussi des affirmations individuelles qui passent par l’affichage d’une éthique entrepreneuriale), engendre une variété de discours et d’images. En apparence, ceux-ci sont contradictoires : discours tenus par des femmes en faveur d’une révision des préjugés ou de la refondation des rôles genrés, d’une part. Discours de prévention tenu à leur encontre, de l’autre. Pourtant, les limites ont déjà vacillé dans toutes ces situations d’expression, de telle sorte que le pour et le contre ont partie liée, et que l’on ne plus se contenter de distinguer la voix des femmes de celle des hommes.

Il s’agira dans ce module de formation de rendre compte de ce mouvement qui affecte la pensée des sexes et de leurs attributions, ceci à travers une imagerie et une rhétorique qui proposent et exposent de nouvelles ententes entre les sexes, s’interrogent sur les implications, trahissent de profondes anxiétés identitaires - qui projettent en tout cas des versions contradictoires du personnage-femme.

Notre objectif sera de retracer l’histoire de ces projections dans la culture picturale et les lettres de langue anglaise (britanniques, américaines et canadiennes). Les textes de John Stuart Mill, d’Annie Besant, Kate Chopin, Margaret Anderson, Virginia Woolf, Hemingway, mais aussi d’Angela Carter, d’Ursula Le Guin et de Margaret Atwood seront convoqués, de même que la peinture préraphaélite, la photographie et la danse des années 1920 et 1930. Objet de la contemplation et sujet de l’inquiétude, le corps féminin y avance masqué, se dérobe au regard et se dévoile avec toutes les implications morales, affectives et politique de ce jeu d’avance et de retrait.

Bibliographie

Les documents de références seront disponibles sur l’ent et à cette adresse : http://philippe.birgy.free.fr/

Pour commencer les lectures :

Greg Buzwell, “Daughters of decadence: the New Woman in the Victorian fin de siècle”, https://www.bl.uk/romantics-and-victorians/articles/daughters-of-decadence-the-new-woman-in-the-victorian-fin-de-siecle

Carroll Smith-Rosenberg, “Discourses of Sexuality and Subjectivity: The New Woman, 1870-1936”, Hidden From History: Reclaiming the Gay and Lesbian Past, edited by Martin Bauml Duberman, Martha Vicinus, and George Chauncey, Jr. Hardmonsworth, Penguin, 1989, 264-280.

Elaine Showalter, Sexual Anarchy : Gender and Culture at the Fin de Siècle, Harmondsworth, Penguin, 1990.

Contrôles des connaissances