EA00113V - Controverses

Semestre Second semestre
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Langue(s) d'enseignement

Français

Responsables

Contenu

Cette UE est consacrée aux controverses historiques et idéologiques causées par les liens tumultueux entre le religieux et le politique dans deux aires culturelles, les Etats-Unis et le Maghreb.

 

Dans le cas des Etats-Unis, le cours sera divisé en 3 grandes parties. La première démontrera la nature laïque de la Révolution américaine de 1776, incarnée par l’inscription de la séparation de l’Eglise et de l’Etat dans le 1er amendement de la Constitution (1791). La deuxième montrera le rôle hautement politique des forces religieuses nées du Grand Réveil du 19ème siècle, au service des luttes les plus radicales de la période, comme l’abolitionnisme. Enfin, la dernière partie étudiera le poids religieux très fort des mouvements évangéliques aux Etats-Unis depuis les années 1960-1970, en réaction en particulier à la libéralisation des mœurs ayant marqué la période (droit à la contraception, droit à l’avortement, droits des homosexuels) et à des problématiques scientifiques et environnementales comme l’enseignement de la théorie de l’Evolution, la recherche sur les cellules souches ou le réchauffement climatique.

Pour les controverses autour de la réception du Maghreb antique, nous commencerons par montrer les enjeux contemporains de cette réception. Les idéologies coloniales et postcoloniales, en survalorisant, rejetant ou reconstruisant ce passé en ont fait une arme utilisée dans leurs affrontements. Au sein de ces polémiques, le passé chrétien antique du Maghreb, avec des événements et des personnages aussi marquants que les persécutions du pouvoir romain ou l’action de saint Augustin, s’est bien évidemment retrouvé au centre des polémiques. Nous en étudierons les aspects essentiels.


Bibliographie

Pour la partie de cours consacrée aux Etats-Unis :

Michael Corbett et Julia Mitchell Corbett, Politics and Religion in the United States (New York : Garland Publishing, Inc., 1999).

Edwin Gaustad et Leigh Schmidt, The Religious History of America (New York : HarperOne, 2004).

Denis Lacorne, De la religion en Amérique : Essai d’histoire politique (Paris : Folio, 2012).

Kenneth D. Wald et Allison Calhoun-Brown, Religion and Politics in the United States (New York : Towman & Littlefield Publishers, Inc., 2011).

 

Pour la partie de cours consacrée au Maghreb :

ALEXANDROPOULOS, Jacques, « De Louis Bertrand à Pierre Hubac : images de l’Afrique antique », in J. Alexandropoulos et P. Cabanel (éd.), La Tunisie mosaïque, Toulouse, PUM, 2000.

Idem, « Entre archéologie, universalité et nationalismes : le 30e congrès eucharistique international de Carthage (1930) », Anabases, 9, 2009, p. 51-68.

GUTRON, Clémentine, L’archéologie en Tunisie (XIXe-XXe siècles). Jeux généalogiques sur l’Antiquité, IRMC-Karthala, Tunis-Paris, 2010


Contrôles des connaissances

Note de synthèse ou dossier écrit portant sur une thématique en lien avec le cours, décidée en concertation avec l’enseignant·e, entre 5 et 10 pages (Times 12, interligne 1,5), pouvant être faits par binôme en indiquant la partie réalisée par chaque étudiant·e. Devoir à rendre dans les deux mois qui suivent la fin du cours.