HI1G404V - Genre et citoyenneté 

Semestre Second semestre
Crédits ECTS 7
Volume horaire total 50

Responsables

S. Chaperon, A. Grand-Clément et S. Péré-Noguès

Objectifs

Le cours reposera sur l’étude de documents de nature variée, qui
permettront de réfléchir à l’articulation entre pratiques et représentations.
L’objectif principal sera de montrer la façon dont l’approche par le genre peut renouveler et enrichir notre compréhension des sociétés humaines : le genre constitue en effet un outil qui permet d’analyser la façon dont les sociétés passées et présentes ont construit les identités masculines et féminines, les rapports entre les hommes et les femmes, leurs fonctions respectives et aussi les formes légitimes des sexualités. Le champ du politique constitue de ce point de vue là un
terrain d’étude fécond, car il met en jeu les relations hiérarchiques et la
légitimation des formes d’autorité.

Contenu

Le cours propose aux étudiants un regard croisé sur les mondes anciens et contemporains, autour de la question de la répartition des fonctions politiques entre hommes et femmes. On sait qu’en Grèce ou dans la Rome antique, les femmes n’eurent jamais accès à la citoyenneté. Il ne faudrait pas pour autant en conclure qu’elles ont joué un rôle négligeable dans la prise de décision publique : les modalités de leur implication dans la vie de la cité sont multiples, comme le révèlent des travaux récents. Mais de fait, la citoyenneté a été construite en référence au masculin et en lien avec la fonction militaire, voire paternelle. Dans la France contemporaine, des personnalités et des mouvements de femmes ont contesté non sans succès la séparation des deux sphères publique et privée tandis que les formes de la citoyenneté étaient constamment débattues depuis la Révolution.

Bibliographie

Bard Christine, Les Femmes dans la société française au XXe siècle, Paris, Armand Colin, 2001.
Boehringer Sandra et Sébillotte-Cuchet Violaine (dir.), Hommes et femmes dans l'Antiquité. Le genre : méthodes et documents, Paris, Armand Colin, 2011.
Duby Georges et Perrot Michèle (dir.), Histoire des femmes en Occident, Paris, Perrin, 2002 : tome I (L’Antiquité) , IV (Le XIXe s.) et V (Le XXe s.).
Fauré Christine (dir.), Nouvelle encyclopédie politique et historique des femmes, Paris, Les Belles Lettres, 2010.


Contrôles des connaissances