HI1A304V - Les héritages politiques de l'Antiquité

Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 7
Volume horaire total 50

Responsables

Philippe Foro et Sandra Péré-Noguès

Objectifs

L’objectif du cours est d’analyser le riche patrimoine que l’Antiquité nous a légué sur le plan politique et d’en comprendre les enjeux passés et contemporains. L’étudiant-e pourra ainsi acquérir une solide culture générale pour la suite de son cursus.

Contenu

L’Antiquité grecque et romaine a inventé des institutions et exploré des formes de vie politiques qui n’ont cessé par la suite d’être discutées, reprises, modifiées, contestées, expérimentées. Démocraties, république, monarchie, dictature, tyrannie, citoyenneté, empire forment un héritage qui a inspiré nombre de penseurs politiques (Machiavel, Montesquieu, Rousseau, Tocqueville, etc), et que des événements majeurs, tels que la Révolution américaine, la Révolution française, ou encore la construction de l’Europe se sont réappropriés. Il s’agira donc de s’intéresser aux formes politiques de réception de l’Antiquité à travers plusieurs dossiers thématiques.

Bibliographie

DROIT R.-P., Les Grecs, les Romains et nous. L'Antiquité est-elle moderne?, Paris, Le Monde Éditions, 1991.
GIARDINA A. et VAUCHEZ A., Rome. L'idée et le mythe du Moyen-Âge à nos jours, Paris, Fayard, 2000.
MOSSÉ C., L’Antiquité dans la révolution française, Paris, Albin Michel, 1989.
RICO F., Le rêve de l’humanisme. De Pétrarque à Érasme, Paris, Les Belles Lettres, 2002.
VIDAL-NAQUET Pierre, La démocratie grecque vue d'ailleurs, Paris, Flammarion, 1990.

Contrôles des connaissances