LM0B905V - Littérature et peinture

Accessible en Formation à distance
Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Responsables

Christophe Imbert

Contenu

La Renaissance réinventée: l’art et les artistes du Quattrocento au miroir des textes et images du XIXe et du XXe siècle
Le mythe de la Renaissance italienne occupe une place décisive dans l’horizon culturel du XIXe et du XXe siècle: il s’agira dans ce cours de voir plus précisément comment l’art du Quattrocento a été compris, imaginé, réinvesti dans un certain nombre d’œuvres littéraires et artistiques des deux derniers siècles en Europe. La Renaissance imaginée passe ainsi par un légendaire des vies d’artistes, une idéalisation de la démarche des "primitifs", une fascination pour les lieux matriciels d’un grand moment de civilisation: Florence, entre autres. Cet imaginaire multiple est aux sources de différentes voies de création: de l’ekphrasis des œuvres chère aux poètes parnassiens à la galerie d’images qui constitue le Musée de bien des héritiers du préraphaélisme, encore au seuil du XXe siècle; du désir chez les peintres de renouer, après la bourgeoise peinture de chevalet, avec l’art public et monumental de la fresque, à la relecture constructiviste de Giotto ou de Masaccio advenue après Cézanne ou le cubisme…
Nous ne mènerons à bien, sans doute, qu’une partie de cette enquête potentiellement immense, et qui éclaire une bonne part de l’Histoire de la culture moderne; souhaitons de saisir dans ce cours, au moins, quelques processus essentiels; chemin faisant, nous nous serons confrontés, de toute manière, à quelques-uns des enjeux cruciaux pour le comparatisme entre art et littérature.

Bibliographie

Consulter la brochure "Master Lettres" pour connaître les oeuvres au programme...

Contrôles des connaissances