PH60904V - Politiques du corps

Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Contenu

Cet enseignement est organisé selon une double perspective. Il est consacré d'une part aux analyses contemporaines de la dimension biopolitique du pouvoir exercé sur les corps, et des technologies au moyens desquelles les corps font l'objet d'une production et d'une disciplinarisation politique, jusque dans la capture de leur sexe et de leur désir. Cette première dimension s'est fondée sur des approches aussi bien matérialistes que phénoménologiques (Colette Guillaumin, Pauloa Tabet, Iris Marion Young, Sara Ahmed...) se donnant pour tâche de montrer comment un corps est subalternisé, sexualisé, genré et racialisé dans le cadre de rapports de production socio-économiques plus vastes. Le second volet de ce cours instruit la manière dont les corps résistent à leur capture ou inventent des formes de corporéité alternative leur restituant une capacité de positionnement actif ou critique dans le monde. Ces résistances et ces créations du corps seront analysées notamment à partir des théories féministes critiques (Patricia Hill Collins, Gloria Anzaldua, Audre Lorde...) pour interroger certaines redéfinitions contemporaine de l'"expérience minoritaire", et ce qu'il y a d'"universalisable" dans la singularité d'un engagement situé dans le monde.

Bibliographie

Mise à jour en juillet 2016

Contrôles des connaissances