SL0F902V - Discours : sémantique et pragmatique

Accessible en Formation à distance
Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Responsables

Myriam Bras


Pré-requis

Notions de base en sémantique et pragmatique (langue/discours/monde extralinguistique, sens/référence, acte de référence, expression référentielle, proposition/énoncé, acte de langage).

Objectifs

Ce cours propose d’aborder l’interprétation du discours sous l’angle de la construction de la représentation mentale que peut s’en construire le récepteur d’un texte dans une démarche de compréhension. Nous chercherons à appréhender la façon dont le contenu sémantique véhiculé par les textes dépend de la « structure du discours ». Seront étudiés les phénomènes discursifs comme l’anaphore (pronominale et temporelle), la connexion, l'encadrement. Le rôle des marqueurs linguistiques sera analysé à travers leur contribution à la structuration du discours en termes de relations de cohérence ou relations de discours. Nous analyserons différents types de textes (textes littéraires, textes journalistiques, etc. mais aussi textes d’apprenants) en associant plusieurs points de vue sur le discours (linguistique, psycholinguistique, TAL).

Contenu

• Cohésion et anaphores
• Structure d’information
• Représentation du discours
• Cohérence du discours et relations de cohérence
• Connecteurs et cadres de discours
• Annotation et analyse de données

Bibliographie

ASHER, N. & LASCARIDES, A. (2003). Logics of conversation. Cambridge University Press, Cambridge.
BATEMAN, J. & RONDHUIS, K.J. (1997).”Coherence Relations”, Towards a General Specification. Discourse Processes, 24(1), 3-50.
BUSQUETS, J., VIEU, L. & ASHER, N. (2001) “La SDRT : une approche de la cohérence du discours dans la tradition de la sémantique dynamique”, Verbum, 23 (1).
CHAROLLES, M. (1997), L’encadrement du discours : Univers, champs, domains et espaces, Cahier de Recherche Linguistique 6, Université de Nancy2.
BRAS, M. (2008). Entre relations temporelles et relations de discours, mémoire d’Habilitation à diriger des recherches, Université Toulouse Le Mirail.
CORBLIN F. (2002). Représentation du discours et sémantique formelle, PUF, Paris.
CORNISH, F. (1999). Anaphora, Discourse and Understanding, Oxford University Press, Oxford.
GROSZ, B. & SIDNER, C.L. (1986), Attention, intentions, and the structure of discourse, Computational Linguistics, 12(3): 175-204.
KAMP H., REYLE, U. (1993). From Discourse to Logic, Kluwer, Dordrecht.
MULLER, P., VERGEZ-COURET, M., PREVOT, L., ASHER, N., BENAMARA, F., BRAS, M., LE DRAOULEC, A. & VIEU, L. (2012). Manuel d’annotation en relations de discours du projet ANNODIS, Carnets de Grammaire, 21, rapport interne CLLE-ERSS.
PERY- WOODLEY, M-P. (dir.) Cohérence et relations de discours à l’écrit. Numéro thématique de VERBUM, 23(1), 2001.
ROSSARI, C. (2001). Connecteurs et relations de discours : des liens entre cognition et signification, Presses Universitaires de Nancy, Nancy.
SANDERS, Ted J.M. & SPOOREN, W (2001). Text representation as an interface between language and its users. In T. Sanders, J. Schilperoord and W. Spooren (Eds.), Text Representation - Linguistic and psycholinguistic aspects. Amsterdam: John Benjamins.


Contrôles des connaissances