CT00202V - Sociologie de l'espace urbain, environnement et tourisme

Semestre Second semestre
Crédits ECTS 6
Volume horaire total 50

Langue(s) d'enseignement

Français

Responsables

GOLOVTCHENKO Nicolas

Objectifs

L’objectif est d’initier les étudiant-e-s à une approche de l’espace en tant que construction sociale et représentation du monde. Plusieurs thèmes seront abordés : l’espace comme représentation et/ou miroir du monde social, l’organisation concrète et symbolique de l’espace, les faits sociaux et culturels inscrits dans la grande ville, ses banlieues, ses extensions “périurbaines”, les politiques publiques d’aménagement des espaces (gouvernance), l’impact des NTIC sur la structuration de l’espace et du lien social, les concepts et principes d’activité touristique et de développement territorial durable. Il s’agit aussi de permettre une bonne appréhension de la notion d’espace public et des enjeux liés à l’aménagement et aux usages des espaces publics urbains. Enfin, une ouverture est proposée vers la compréhension des concepts d’activité touristique et de développement territorial durable ainsi que sur les fondements et les principes de l’activité touristique facteur de développement durable


Contenu

L’enseignement propose une périodisation historique de l’histoire des villes et de la manière dont la recherche portant sur les « problèmes urbains » s’est constituée en Europe mais aussi et notamment aux USA. Les principales théories et concepts issus de la sociologie et de l’anthropologie sont présentés et mis en contexte. La ville est montrée comme à la fois produit des activités humaines et en même temps cadre de production des interactions localisées. Les transformations contemporaines de ce cadre sont mises en perspectives et interrogées à l’aune des mouvements migratoires de natures diverses issues de la mondialisation des échanges. Les échelles de l’habiter - du coin à soi à l’espace monde en passant par le logement - sont explorées en regard des transformations sociales récentes. Il s’agit aussi d’exercer les facultés d’observation des usages des espaces publics : décrire la morphologie des espaces publics, saisir les partis pris d’aménagement (disposition du mobilier urbain, choix scénographiques, choix chromatiques, etc.), identifier les pratiques et les pratiquants, identifier les représentations des usagers. L’enseignement propose aussi une approche du concept « d’espace public urbain », la présentation de différentes formes d’intervention sur les espaces publics en France et dans le monde et vise à appréhender les dispositifs méthodologiques susceptibles d’être mis en œuvre pour cerner les espaces publics (objet et méthodes). Enfin, des travaux de terrain : observation et analyse de l’aménagement et du fonctionnement des espaces publics d’une ville (usages pluriels, frictions, stratégies d’évitement…), études de cas pour mettre en perspective les processus de construction d’activités touristique en tant que facteur de développement durable dans différentes situations temporelles et spatiales, sont proposés.

Bibliographie

ASCHER, François, 1995, Métapolis ou l'avenir des villes, Odile Jacob.

BASSAND M., COMPAGNON A., JOYE D., STEIN V., 2001. Vivre et créer l’espace public.  Lausanne : Presses polytechniques et universitaires romandes, 223 p.

BATAILLOU C., SCHEOU B. sous la dir, Tourisme et développement, regards croisés, 2007, Editions PUP, Collection Etudes, 470p.

BECK U, Die offene Stadt, München, DAB, 1996.

BOURDIN, Alain, 2005, La métropole des individus, L’Aube.

DIRECTION DE L’ARCHITECTURE ET DE L’URBANISME. 1991. Lire et composer l’espace public. Ministère de l’équipement, du logement, des transports et de la mer. Service technique de l’urbanisme, 79 p.

FOOTE, WHITE, W., 1996, Street Corner Society, Paris, La Découverte, 1996.

HALL E. T., 1971, La dimension cachée, Paris, Le Seuil

HANNERZ, Ulf, 1983 (1980), Exploring the city, Paris, Editions de Minuit

JOSEPH, I. 1993a. L’espace public et le visible. Architecture et comportement, Vol. 9, n° 3, 397-401.

JOSEPH, I. 1993b. L’espace public comme lieu de l’action. Les Annales de la Recherche Urbaine, n° 57-58, 210-217.

JOSEPH, I. 1995. Prendre place. Paris : Editions Recherche-Plan Urbain.

JOSEPH, I. 1998. La ville sans qualités. La Tour d’Aigues : Editions de l’Aube.

LAURENT A. sous la dir, 2009, « Tourisme responsable, clé d’entrée du développement durable », Editions, Chronique sociale.

LEDRUT R., 1968, Sociologie urbaine, Paris, PUF

LEFEVRE, H., La vie quotidienne dans le monde moderne, Paris, Gallimard, 1968

LYNCH, K. 1960. L’image de la Cité. Paris : Dunod.

MATAGNE P. sous la dir, 2005, Les enjeux du développement durable, Editions de l’Harmattan

PAUL LEVY Françoise & SEGAUD Marion, 1983, Anthropologie de l’espace, Paris, CCI

RONCAYOLO Marcel et Thierry PAQUOT, 1992, Villes et civilisation urbaine, XVIII° - XX siècle, Paris, Larousse

RONCAYOLO Marcel, 1990, La ville et ses territoires, Paris, Gallimard

TOUSSAINT J-Y., ZIMMERMANN M., 2001. User, observer, programmer et fabriquer l’espace public. Lausanne : Presses polytechniques et universitaires romandes.

VERDIER Ph., 2009. Le projet urbain participatif. Paris : Editions ADELS et Yves Michel, 264 p.

WIRTH, L., 1980 (1928) Le ghetto, Paris, PUG

 

 

Contrôles des connaissances