SOM0111V - Mémoire

Semestre Second semestre
Crédits ECTS 21

Responsables

Françoise Guillemaut

Contenu

Présentation générale des UE de professionnalisation
Ces UE qui se déclinent sur 4 semestres visent à faire acquérir aux étudiant-e-s les outils et concepts leur permettant d’articuler les connaissances sur les mécanismes liés aux inégalités, aux discriminations, à l’exclusion, et à la construction des politiques publiques et des interventions de médiation sociale.
Au terme de ces modules d’enseignement, les étudiant-e-s seront capables de s’intégrer à une équipe de travail qu’elle qu’en soit la forme (institutionnelle, associative), de répondre à un appel d’offres en montant des projets d’intervention, et de mettre en œuvre une réflexivité critique sur les rapports entre engagements et intervention avec des publics subissant les discriminations.
Pour consolider les savoirs et pratiques, il est fait appel à des professionnel-le-s de l’intervention sociale, sanitaire et socio-éducative, de l’action culturelle, des spécialistes de la médiation.
Un dispositif de mise en réseau professionnel est construit sur deux ans grâce aux intervenants et à l’ensemble des mises en pratique proposées aux étudiant-e-s ; ce dispositif est dans un premier temps un support pour la recherche de stage puis un outil pour l’insertion professionnelle.

UE 1001  Suivi des stages
Cette UE organise un suivi collectif et individuel des stages, adossé à un travail d’élaboration du mémoire. Les étudiant-e-s sont invités à mettre en cohérence la réflexion, la recherche, la méthodologie et l’action et à acquérir une posture de réflexivité sur leur implication professionnelle. Ils-elles se situent comme des professionnel-le-s de leur champ et sont accompagnés en tant que tel-le-s.
 

Bibliographie

BACQUE Marie-Hélène et Carole Biewener, L’empowerment, une pratique émancipatrice, La Découverte, Politique et Sociétés.
BALMER Alexandre, HEBERT Jacques, (dirs), 2009, Les médiations en question, Nouvelles pratiques sociales Volume 21, numéro 2, printemps 2009, 261 p.
BOLTANSKI Luc, 2009, De la critique ; Précis de sociologie de l’émancipation, Gallimard.
BOUTINET, 1990, Jean-Pierre, Anthropologie du projet, PUF.
DESCROIX, Sandra, "Histoires d'évaluations", COTA, Bruxelles, hors série no. 4, mars 2003
DONZELOT, Jaques et al., 2003, Faire société. La politique de la ville aux Etats-Unis et en France,  Seuil.
FARMER Paul, 1996, Le sida en Haïti. La victime accusée, Paris, Karthala, 411 p.
DIDIER FASSIN, 2002 « l’invention française de la discrimination », Revue française de science politique ,vol. 52, n° 4, août 2002, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques. p. 403-423.
FREIRE Paulo, 1974, Pédagogie des opprimés, Paris, éd. Maspéro. Rééditions La Découverte, 2001
GUILLEMAUT Françoise 2006, « Victimes de trafic ou actrices d’un processus migratoire ? Saisir la voix des femmes migrantes prostituées par la recherche-action », Terrains & travaux n°10, pp. 157-177.
LEMERCIER Elise, « Les arrangements de la médiation interculturelle », Plein droit 2007/2 (n° 73), p. 39-42.
KAUFMANN Laurence, 2013 "Les médiations de l’expérience.", EspacesTemps.net
TCHERNONOG Viviane, VERCAMER Jean-Pierre, 2012, Les associations entre mutations et crise économique, Etat des difficultés, ed. du CNRS,
THOMAS Hélène, 2010, Les vulnérables, la démocratie contre les pauvres, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant, Collection Terra, 254 p.
VALLERIE Bernard, 2012, interventions sociales et empowerment (développement du pouvoir d'agir), L’Harmattan
SCHUTZ-SAMSON Martine, WELZER-LANG Daniel (dir.) 1999, « La santé communautaire », Prostitution et santé communautaire, essais critique sur la parité, ed Dragon lune. 209 p.

Contrôles des connaissances