SOM0701V - Enseignements spécialisés : migration, vulnérabilité

Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 7
Volume horaire total 25

Responsables

Migration, citoyenneté et mixité
Enseignantes : Hasnia-Sonia Missaoui, Fatima Qacha

Vulnérabilité, dépendance, solidarité
Enseignantes : Valentine Hélardot, Anita Meidani, Audrey Parron

Contenu

Immigration et figures de l'étranger

- Histoire de l'immigration en France
- Migrations, villes et ethnicité (Figures de l'étranger, points de vue sociologiques)
- L'ethnicisation des rapports sociaux
- L'étranger et l'institution : Exclusions sociales et stratégies identitaires
- Ecole et migration
- Ecole de Chicago, ouverture sur les méthodes
- Les reconfigurations des réseaux en situation de migration : ERASMUS
- La mixité relationnelle  (approche en réseaux)

De l'immigré au « transmigrant »

- Du champ migratoire aux circulations
- Mobilité, circulation, migrations internationales....
- Les transformations des cadres politiques en Europe européens : migration/mobilité intra-européenne et migration/mobilité internationale
- Les figures des migrants qualifiés et non qualifiés européens
- Les nouvelles stratégies de dépassement des frontières (ex: étrangers qui font appels à leur réseaux familiaux pour rentrer dans un pays européen)
- La dynamique jointe des chaines relationnelles et du processus migratoire
- Le transnational, l'espace et les frontières franchies (du point de vue des réseaux)

Mondialisation, circulation et migrations

Plusieurs séances seront organisées autour des travaux et recherches d'invités extérieurs et participation aux différents séminaires organisées dans le cadre de l'Axe 5 du LISST (''Migrations, diasporas, échanges et ethnicisations'') dont l'opération MoRéMi (sémnaire ''Mobilités, Réseaux et Migrations'')

- Les Roms : mobilités européennes et situation en France
- Les nouvelles formes de citoyenneté
- Migration et religion : le fait religieux
- Exemple de modèles d'intégration des migrants en Europe.
- Les familles transnationales
- Les transmigrants

Vulnérabilité, dépendance, solidarité

Les enseignements de spécialité traitent des interrelations complexes qui se tissent entre les sphères sociale et sanitaire. Ils dressent un état des lieux, problématique et empirique, autour de thématiques précises et explore les modalités de réponse que fournit notre société dès qu’il est question de « malheur » et de maladie, comparativement à d’autres – notamment au travers des mises en perspective européenne.
Depuis une trentaine d'années divers termes sont utilisés pour désigner des états problématiques de la "question sociale" ou des processus de transformation du lien social : précarité, précariat, nouvelle pauvreté, exclusion, vulnérabilité, dépendance, disqualification ou désaffiliation sociales… Il s'agira dans ces cours de clarifier les concepts et faire un bilan empirique autour de ces notions afin de comprendre les enjeux socio-sanitaires à travers l’étude des diverses thématiques du champ de la santé et du social : la construction sociale de la maladie, les approches sociologiques de la pauvreté, les classes sociales, les inégalités, la société salariale et ses transformations, la construction sociale du corps sain/malsain, les recompositions du normal et du pathologique, le processus de médicalisation de l’existence, la perception et la gestion des risques, la vieillesse et la dépendance, les discriminations ressenties et/ou agies dans le cadre des dispositifs socio-sanitaires,  
En accord avec ces apports théoriques, une attention particulière est accordée au recueil et à l’interprétation des résultats dans le cadre d’une analyse qualitative organisée et la production d’un mémoire. Outre la maîtrise des procédures de récolte et de traitement des données, les enseignements visent donc à mettre en œuvre un raisonnement de recherche et à peaufiner la maîtrise des méthodes d'enquête mobilisées en sociologie. Au terme de cet enseignement, chaque étudiant en master doit être en mesure de mettre en œuvre une problématique sociologique basée sur la mobilisation et l’articulation des concepts pertinents et un protocole d’études adéquat pour (in)valider ses hypothèses et ainsi questionner ses pratiques professionnelles interrogeant notamment les  discriminations en œuvre dans l’accès aux métiers du social et de la santé.

Bibliographie

Immigration et figures de l'étranger

Bibliographie
Battegay Alain, Le migrant acteur, la migration comme activité, in Peraldi M., Perrine F., Les territoires productifs, Toulouse, Presse Universitaires du Mirail.
Costa-Lascoux Jacqueline, « L’ethnicisation du lien social dans les banlieues françaises »,
Grafmeyer (Yves), Joseph (Isaac) (ss dir.), (1984), L’École de Chicago. Naissance de l'écologie urbaine, Paris, Aubier, 378 p.
Simmel Georg, Disgression sur l'étranger, in Joseph et Grafmeyer : L'école de Chicago. Ed. Champ Urbain, Aubier, 1984
Tarrius Alain, (2000), Les nouveaux cosmopolitismes. Mobilités, identités, territoires, Edition de l'Aube, Paris.
Wieviorka Michel, (2008/2), « L'intégration : un concept en difficulté », Cahiers internationaux de sociologie, P.U.F., 2008/2 - n° 125, pages 221 à 240.

De l'immigré au « transmigrant »

Bibliographie
Portes Alejandro (1999), « La mondialisation par le bas. L'émergence des communautés transnationales », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, Vol. 129 n°1, p. 15-25 (traduction d'Aurélie Filippetti et Loïc Wacquant)
Tarrius A., (1993), « Territoires Circulatoires et Espaces Urbains : Différenciation des groupes de migrants », Les Annales de la Recherche Urbaine (n°59-60), p.51-60.
Tarrius Alain, (2002), La mondialisation par le bas. Les nouveaux nomades de l'économie souterraine, Ed. Balland, Paris,172 p.
Wieviorka Michel, (1996), (et alii), Une société fragmentée ? Le multiculturalisme en débat. Edition La Découverte, Paris.

Mondialisation, circulation et migrations

Bibliographie
Guyon Régis, Rigolot Michaël, A l'école avec les élèves roms, tsiganes et voyageurs, Cahiers Pédagogiques, HSN n°21, mai 2011.
Nedelcue Mihaela, (2010), (Re)penser le transnationalisme et l’intégration à l’ère du numérique. Vers un tournant cosmopolitique dans l’étude des migrations internationales. Revue REMI.
Sassen Saskia, (2009), La globalisation. Une sociologie. Ed.Gallimard
Tarrius Alain, (2007), La remontée des Sud. Afghans et Marocains en Europe méridionale, Éditions de l’Aube, 2007, 202 p
Urry John, (2005), Sociologie des mobilités, Ed. Armand Colin, 252 p.
Bava Sophie, Capone Stefania, (2010), « Religions transnationales et migrations : regards croisés sur un champ en mouvement », Autrepart (56), p. 3-16.
Waldinger Roger, « Transnationalisme » des immigrants et présence du passé, REMI 2012

Vulnérabilité, dépendance, solidarité

Bibliographie
Caradec V., 2008, Sociologie de la vieillesse et du vieillissement, Paris, Nathan, (2ème éd.).
Castel R., 1995, Les métamorphoses de la question sociale. Une chronique du salariat, Paris, Fayard.
Castel R., 2001, Haroche C., Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi. Entretiens sur la construction de l¹individu moderne, Fayard.
Castel R., 2003, L’insécurité sociale. Qu’est-ce qu’être protégé ?, Seuil.
Chauvel L., 2001, « Le retour des classes sociales ? », Revue de l’OFCE, n° 79, pp. 316-359.
Clement S., Lavoie J.-P. (dir), 2005, Prendre soin d’un proche âgé. Les enseignements de la France et du Québec, Erès, 137-186.
Ennuyer B., 2002, Les malentendus de la dépendance, Paris, Dunod.
Paugam S., 2000, Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l’intégration professionnelle, Paris, PUF.
Paugam S., 2005, Les formes élémentaires de la pauvreté, Paris, PUF.

Contrôles des connaissances