Accès direct au contenu

Recherche avancée

Université Toulouse - Jean Jaurès


Equipe d'accueil

Institut de Recherches Intersites Etudes Culturelles (IRIEC-Toulouse)

EA 740

Adresse :
Université de Toulouse - Le Mirail / Maison de la Recherche / 5, allées Antonio-Machado
31058 TOULOUSE Cedex 9
Annuaire de l'équipe
Mél :
tezcocop@gmail.com
Sur Internet :
http://w3.iriec.univ-tlse2.fr
Téléphone :
+33 5 61 50 47 34
Structure(s) de rattachement :
Université Toulouse - Jean Jaurès (UT2J)
UFR de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères (LLCE)
Rattachements externes :
Université Paul-Valéry Montpellier III / Route de Mende / F-34199 Montpellier - Cédex 5 FRANCE.

Organisation

Directeurs :
Patrick LESBRE (Toulouse II)
Guy Dugas (Montpellier III)


Composition de l'équipe :

  • Membres permanents de l'équipe :
    - enseignants-chercheurs : 2 professeurs, 16 maîtres de conférence
  • Membres associés :
    - 1 professeur,  4 post-doctorants, 5 doctorants
     

Équipe intersite (Université Toulouse II - Le Mirail / Université Montpellier III Paul-Valéry)


Axe(s) de recherche

Thématiques générales du quadriennal 2011-2014  :
Constructions culturelles, Langages, Identités, Littératures, Formes culturelles et artistiques dans les Mondes ibériques et ibéro-américains.

Le programme de l'IRIEC repose sur les thèmes suivants :

  • Le langage et les différentes pratiques discursives
  • Les formes de représentation liées aux langages artistiques et l'avènement des significations
  • Les institutions et pratiques sociales inscrites dans ces différentes pratiques
  • La façon dont la culture se reproduit dans les sujets comme un bien symbolique collectif héritier de l'Histoire
  • La façon dont la génétique des objets culturels et artistiques travaille au carrefour du transhistorique et du transculturel.

Ces thèmes sont déclinés sur 3 axes de recherche :

  • AXE 1 -  «  Constructions, mutations, ruptures »
    (Responsables : Cécile Trojani Marie-Louise Ollé)
    Comment le pouvoir, et toute forme d'autorité, s'accommode-t-il des modèles et des normes existant, cherche-t-il à les reproduire ou à les transgresser ? Le pouvoir, tant en Amérique Latine que dans la Péninsule Ibérique, s’est-il conformé à des modèles et des normes précis ?  En quoi les différentes facettes du pouvoir conforment-elles les identités latino-américaines ou péninsulaires ? Telles sont quelques-unes des pistes qui seront  explorées au sein de l'axe, dans une perspective large, incluant aussi bien les productions linguistiques que textuelles, iconiques ou cinématographiques, dans une chronologie allant du Moyen Age  à l'époque contemporaine, et dans le cadre géographique des mondes ibériques.
     
  • AXE 2 -  «   Transferts culturels et représentations »
    (Responsables : Cristina Duarte, Patrick Lesbre)
    La notion de transfert culturel, née dans les années 1980 (travaux de Michel Espagne et de Mickael Werner), souhaite rénover l’approche véhiculée par la sociologie et l’anthropologie sur la question des échanges culturels, en particulier les notions d’acculturation, de transculturation et d’interculturation.
    Un rapport unilatéral d’influences entre Ancien et Nouveau Monde n’est plus envisageable, le Nouveau se bornant à être « un réceptacle passif de cultures exogènes ». Dès lors, l’Europe ne peut plus être perçue comme unique dispensatrice d’influences et de canons. L’Euro-Amérique est un « vaste champ de réciprocités » (Olivier Compagnon) qu’il faut appréhender comme un espace de création de modèles.
    Ce concept de transferts culturels introduit une perspective diachronique et non plus synchronique (durée et décomposition des temps de la réception, prise en compte des écarts temporels, etc.) et place la problématique sur le versant de la réception plutôt que sur celui de la production.
     
  • AXE 3 - «  Genre et normes »
    (Responsables : Marie-Agnès Palais-Robert, Michèle Soriano)
    Une deuxième orientation interrogera l’incorporation des normes sociales à partir d’une réflexion sur canons esthétiques, les mythes structurant les discours constituants et les traditions culturelles, afin d’analyser les phénomènes d’exclusion ou de marginalisation que subit la production des femmes. L’étude du positionnement des femmes dans le champ culturel et artistique analysera les stratégies d’énonciation et les métadiscours qu’elles développent dans leurs œuvres, les discours sociaux et politiques qu’elles mobilisent, et les discours critiques qui contribuent à maintenir ce que Michèle Le Dœuff nomme la « nomophatique ».

Informations complémentaires

Séminaires de l'IRIEC 2010-2011 [PDF - 2 Mo]

Manifestations de l'IRIEC-CEPIALT en 2007-2008 (en plus des séminaires)

  • 26-27 octobre 2007 : journée d'étude intersite couplée à la journée inter-MSH : « Lectures du genre dans les cultures et pratiques culturelles hispaniques et hispano-américaines »
  • Mars 2008 : journée d'étude « Modèles et détournements »
  • 13-15 novembre 2008 : Colloque international "Echanges et constructions culturelles dans les mondes ibériques".

Je recherche d'un laboratoire

Je recherche d'un laboratoire