Mention Histoire de l'art


Le Master Mention
"Histoire de l'art" est composé des deux parcours suivants :
 
Histoire de l'art moderne et contemporain HAMC
Métiers de l'art. Régie, documentation, médiation
 

Les parcours de la mention

Histoire de l'art moderne et contemporain (HAMC)

L'objectif du Master "Histoire de l'art moderne et contemporain" est de permettre aux étudiants d'acquérir les connaissances et les outils permettant de mener une recherche approfondie sur un sujet offrant un caractère inédit en Histoire de l’art dans les périodes moderne et contemporaine, depuis la Renaissance jusqu’au XXIe siècle. L’aire géographique couvre pour l’essentiel l’Europe occidentale, de la Grande-Bretagne aux rivages méditerranéens.
La maîtrise de l’écriture et de la restitution scientifique restent au cœur de l’enseignement des cours de méthodologie, tout au long de la formation

 

Métiers de l'art. Régie, documentation, médiation

Le master "Métiers de l’art. Régie, documentation, médiation" comprend des cours autour de 4 thèmes principaux : régie, documentation, médiation, conception d’expositions.
S’y ajoutent des cours d’anglais et d’informatique appliqués aux Métiers de l’art, et des cours d’histoire des musées et institutions culturelles, ainsi qu’un séminaire de recherche mutualisé avec le Master d’Histoire de l’art moderne et contemporain.
Il s’achève par un stage obligatoire de 305h.

Compétences transversales et linguistiques

  • Conduire dans son domaine une démarche innovante qui prenne en compte la complexité d'une situation en utilisant des informations qui peuvent être incomplètes ou contradictoires
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif et en assumer les responsabilités
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Évaluer et s’auto-évaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe