Carrière académique

Suite à l'obtention de votre titre de Docteur, plusieurs possibilités de poursuite de carrière s'offrent à vous. La première consiste à poursuivre une carrière académique dans l'enseignement supérieur et la recherche. Pour ce faire, il faut soumettre un dossier de qualification aux fonctions de Maître de Conférences pour ensuite prétendre participer au concours national de recrutement. Ce dossier est évalué par le CNU (Conseil National des Universités), instance officielle qui gère la carrière des enseignants-chercheurs. À chaque discipline correspond ainsi une section particulière composée d'un conseil de Professeurs des Universités et de Maîtres de Conférences en poste dans la discipline associée à la section visée par le dossier de qualification.
Voir : http://www.cpcnu.fr/.

Les critères par section CNU :
Le contenu du dossier de qualification nécessite un exposé de l'ensemble des activités académiques (recherche, enseignement, administration) réalisées au cours de votre parcours doctoral et même avant. Les critères peuvent changer d’une discipline à l’autre. Il est donc nécessaire de consulter les critères propres à votre discipline (https://www.conseil-national-des-universites.fr/cnu/#/), par exemple :
• Section 11 : Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes
• Section 16 : Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale
• Section 21 : Histoire, civilisations, archéologie et art des mondes anciens et médiévaux

Il est possible de demander sa qualification dans plusieurs sections CNU. Pour cela, il faut réaliser un dossier indépendant et non identique pour chaque section CNU. Chaque dossier doit comporter les dimensions de votre travail qui correspondent à la section CNU pour laquelle vous effectuez une demande et qui la justifie. Cela s’applique notamment dans le cas d’un travail transdisciplinaire où des conférences et revues spécifiques peuvent ne pas être connues par les spécialistes d’un seul des domaines.

Attention, le dossier de demande de qualification est long à monter : il est nécessaire de s’y prendre à l’avance ! Vous trouverez les conseils de rédaction et les critères à respecter directement sur la plateforme Galaxie.

Recrutement : Si vous êtes qualifiés, vous pouvez ensuite passer à l’étape du recrutement, qui débute habituellement en février (candidatures), se poursuit en mars (dépôt des dossiers), puis mai (auditions) et se termine en juin (réponse officielle). Au cours de l’audition vous devrez évoquer vos activités d’enseignement, de recherche ainsi que les activités administratives et collectives.
Il est important de prendre contact avec le laboratoire au sein duquel vous postulez. Par contre, aucun contact n’est permis avec l’un des membres de la commission (sauf s’il est explicitement indiqué sur la fiche de candidature). Si vous avez des questions et qu’aucun contact n’est précisé il vous faudra contacter directement le président de la commission.

ATTENTION : Une fois votre qualification obtenue, vous avez un délai de 5 ans pour obtenir un poste de Maître de Conférences. Passé ce délai, il vous faudra soumettre un nouveau dossier de demande de qualification tout en faisant en sorte d’avoir continué vos activités de publication au cours de cet empan temporel. Dans le cas contraire, cela peut constituer un élément défavorable voir éliminatoire.

NB : Il existe également au sein de votre École Doctorale des journées ou demi-journées de formation qui vous donneront des informations spécifiques à votre domaine et qui pourront également vous préparer aux auditions. Consultez le catalogue des formations de votre ED.

Pour accéder au portail de recrutement où vous trouverez les informations et calendrier officiels : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/candidats.html.

→ Pour une explication des attentes du dossier de qualification, des conseils pour la préparation des dossiers et des auditions, vous pouvez consulter l’article posté par l’association Redoc Paris-Est : https://redocparisest.wordpress.com/2013/03/26/devenir-maitre-de-conf-recrutement-et-activites-des-maitres-de-conferences/