Politique Handicap

L’Université Toulouse - Jean Jaurès s’est engagée dans une politique volontariste en matière de recrutement, d’accueil et d’accompagnement des personnes en situation de handicap, qu’elles soient étudiant.e.s ou personnels.

Le 9 février 2016, l'Université Toulouse - Jean Jaurès a fait voter un schéma directeur du handicap, qui fixe les grandes orientations de la politique de l'établissement sur les 4 années à venir.

Notre objectif est d’accompagner celles et ceux qui se trouvent confronté-e-s à une situation de handicap, d’inaptitude ou de difficultés liées à l’état de santé.

Pour les personnels


Cette politique s’adresse :

  • aux personnes dont le handicap survient au cours de leur carrière, suite à un accident, une maladie, une aggravation de leur état de santé depuis leur affectation, en proposant des solutions adaptées à leurs besoins particuliers pour qu’elles puissent continuer à exercer leurs fonctions dans les meilleures conditions possibles ;
  • aux personnes nouvellement recrutées dans le cadre de la politique handicap de l’université et qui peut nécessiter la mise en place de mesures particulières leur permettant d’exercer normalement les fonctions pour lesquelles elles ont été recrutées.

Différents types d’aménagement prévus par la réglementation, peuvent être proposés.
Ces aménagements peuvent concerner l’ergonomie du poste de travail, mais également les conditions de travail au sens large, incluant aussi bien des aménagements d’horaires que le mode de transport domicile/ travail, l’achat de prothèses auditives, etc.

Les personnels en situation de handicap peuvent faire valoir des droits, sous certaines conditions et sous réserve d’un avis du médecin de prévention, par exemple :

  • le temps partiel de droit,
  • une priorité pour les mutations (sous réserve d’un avis du médecin de prévention attestant que cette demande a bien pour objet une amélioration des conditions de vie),
  • une bonification supplémentaire sur les chèques vacances (majoration de 30% de la bonification accordée par l’Etat),
  • des formations d’adaptation au handicap, si celui-ci est survenu en cours de carrière,
  • en cas d’inaptitude aux fonctions, des bilans de compétence et des formations spécifiques peuvent être proposés en vue d’une reconversion éventuelle.

Une cellule dédiée à ces accompagnements a été mise en place au sein de l’université, il s’agit du pôle environnement professionnel dont la responsable est la correspondante handicap des personnels de l’université de l’université.
 

Pour les étudiant·e·s
Quel que soit l'handicap permanent - moteur, auditif, visuel, troubles du langage, troubles psychologiques, etc. - l'Université Toulouse - Jean Jaurès met en place des aides personnalisées pour leur permettre de mener au mieux leur projet d'études.

H comme étudiant

L’université Toulouse - Jean Jaurès, c’est plus de 30000 étudiants. Des étudiants différents, comme tout le monde. Parmi eux environ 500 étudiants bénéficient de mesures particulières en lien avec un handicap. Qui sont-il ? Quel est leur parcours de formation ? Quels obstacles ont-ils dû surmonter parfois, pour passer du statut de lycéen au statut d’étudiant ? Nous sommes allés à leur rencontre pour leur laisser la parole.

Janick Leclair

étudiante sourde, en 2e année master MEEF Lettres modernes à l’ESPE

Cyril Teulières

étudiant avec TSA (autisme Asperger), première année d’Histoire

Sihem Doucet

étudiante non-voyante, première année de Psychologie
 

FOCUS


  • Aspie-friendly : l’UT2J à la pointe !
    9 avril 2019
    L’Université Toulouse – Jean Jaurès s’affirme plus que jamais comme une université inclusive. Retour sur la journée « Vivre l’autisme autrement » et la venue de Josef Schovanec, militant pour la dignité des personnes autistes.