Mention Géographie et aménagement

La licence de Géographie et aménagement apporte une culture géographique générale sur les mutations spatiales du monde contemporain, ainsi que des compétences techniques et transversales dans les domaines de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, du développement, de l’enseignement et de la recherche, de l’environnement, de la géomatique et du tourisme. 

Les parcours de la mention

Sur le campus du Mirail :

Parcours Géographie, Aménagement et Environnement (GAE)

En complément d’une approche pluridisciplinaire en licence 1, le parcours GAE forme aux savoirs fondamentaux, au raisonnement scientifique et aux outils appliqués à la géographie, ouvrant la voie à une poursuite d’études en master.

Parcours Géographie mineure Professorat des Écoles

Accessible à partir de la 2e année, le parcours Géographie - Professorat des Écoles forme les étudiants à la géographie, en offrant une ouverture privilégiée vers la préparation ultérieure au concours de recrutement de professeurs des écoles.

Parcours Action locale et Projets de TERritoires (APTER)

Le parcours APTER a pour ambition de former des étudiants venus d’horizons différents aux problématiques et aux outils de l’aménagement du territoire et du développement territorial. Il est accessible en 3 année après un bac+2 (BTS, DUT, Licence en SHS, école d'architecture, CPGE).


Sur le campus de Foix (Ariège) :

Parcours Tourisme et développement (TD)

Ouvert en 3e année de Licence après une formation en Sciences Humaines et Sociales, un BTS ou un DUT (Tourisme, GEA, Info-Com, Aménagements paysagers...), le parcours TD affiche une volonté de former des porteurs de projets touristiques inscrits dans des problématiques de développement territorial. Cette licence générale permet de préparer les étudiants à intégrer principalement des Masters en tourisme, développement, environnement ou aménagement.

Compétences disciplinaires

  • crire et analyser les modes d’occupation des territoires par les sociétés relevant des grandes aires géoculturelles pour comprendre une problématique géographique.
  • Identifier, sur les plans spatial, social, économique et culturel, les grands  enjeux environnementaux.
  • Caractériser  l'organisation, le fonctionnement et l'interaction de l'environnement et des sociétés à différentes échelles.
  • Mettre en œuvre les éléments relatifs à la conception, la planification et la programmation liés à une action d’aménagement.
  • Mobiliser les modèles théoriques et méthodologiques propres à la discipline, mobiliser des connaissances statistiques, bibliographiques et cartographiques.
  • Mobiliser les modèles théoriques et méthodologiques propres à la discipline (statistiques, bibliographiques et cartographiques) ainsi que les outils d’analyse d’informations à références spatiales (systèmes d’informations géographiques SIG).
  • Se servir aisément de la notion d’échelle.
  • Réaliser la collecte raisonnée de données de terrain en utilisant les outils de l’enquête (élaboration et dépouillement de schémas d’entretiens approfondis et de questionnaires).

Compétences préprofessionnelles

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.
  • Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
  • Se mettre en recul d’une situation, s’auto-évaluer et se remettre en question pour apprendre.

Compétences transversales et linguistiques

  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
  • velopper une argumentation avec esprit critique.
  • Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
  • Se servir aisément de la compréhension et de l’expression écrites et orales dans au moins une langue vivante étrangère.