Mention Mondes médiévaux

Le master mention Mondes médiévaux est composé du parcours Études médiévales : Histoire, Histoire de l'art et Archéologie.
Cette mention permet une approche transdisciplinaire sur le Moyen Age.
Elle assure un enseignement méthodologique de croisement des sources et des données à partir d’un travail concret sur les sources, les œuvres, le matériel ou les sites archéologiques et permet l'acquisition de compétences en vue d’une pré-professionnalisation. 

Parcours Études médiévales : Histoire, Histoire de l'art et Archéologie

L’originalité de ce parcours est de conjuguer des approches très variées et de permettre à l’étudiant de découvrir de nombreuses disciplines : il pourra acquérir une ample formation associant l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie (ce sont les trois composantes principales), tout en glanant des enseignements complémentaires en littérature, linguistique, ethnologie ou anthropologie.

Compétences transversales et linguistiques

  • Conduire dans son domaine une démarche innovante qui prenne en compte la complexité d'une situation en utilisant des informations qui peuvent être incomplètes ou contradictoires
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif et en assumer les responsabilités
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Évaluer et s’auto-évaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe