Mention Musicologie

Le master mention Musicologie est composé des 2 parcours suivants :
Interprétation musicale et Musique et musicologie.

Les deux objectifs majeurs de cette mention sont d’une part, la formation à la recherche, par l’acquisition de compétences élevées dans le domaine de la recherche musicologique (recherche documentaire poussée, réflexion personnelle approfondie en lien avec la recherche scientifique, méthodologie disciplinaire) et d’autre part, la formation par la recherche, à travers le développement de compétences transversales favorisant la construction d’un projet professionnel personnalisé. Celui-ci peut passer par une poursuite d’études en doctorat, ou viser une insertion dans les métiers de la culture, deux objectifs auxquels auquel ce master prépare.

Parcours Interprétation musicale

Porté par le département Musique et l’Institut supérieur des arts de Toulouse (isdaT), le parcours Interprétation musicale vise à répondre à un besoin : celui pour les titulaires du Diplôme National de Musicien Professionnel (DNSPM), couplé à la licence de Musicologie parcours B, de pouvoir poursuivre leurs études dans le cadre d’un deuxième cycle universitaire, afin de combiner interprétation et recherche.

Parcours Musique et musicologie

Compétences transversales

  • Conduire dans son domaine une démarche innovante qui prenne en compte la complexité d'une situation en utilisant des informations qui peuvent être incomplètes ou contradictoires
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif et en assumer les responsabilités
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Évaluer et s’auto-évaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe