Mention Psychologie de l'éducation et de la formation

Le master mention Psychologie de l’éducation et de la formation est construit sur la base d'une quantité de travail étudiant (qui comprend les enseignements en présentiel, les évaluations, les stages et le travail personnel) traduite en Crédits Européens (ECTS).
Une année de formation correspond à 60 ECTS. La mention fait valoir une totalité de 700h d’enseignements (300h en master 1 et 400h en master 2).

Les parcours de la mention

Objectifs pédagogiques

 
La mention Psychologie de l'Éducation et de la Formation a pour objectif de proposer une formation professionnalisante de haut niveau donnant accès au titre de psychologue, tel que le définit la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985, publiée au JO du 26 juillet 1985.

Elle vise à former des psychologues spécialisés dans les domaines de l’éducation, de l’orientation et de la formation tout au long de la vie et a pour objectif pédagogique l’acquisition de connaissances et de compétences théoriques, pratiques, éthiques et déontologiques spécifiques permettant aux diplômés sortant de la formation de répondre à des besoins de bilan-diagnostic, de prévention, de conseil, de formation, d’évaluation, ou encore d'accompagnement individuel ou collectif.
 
Au cours du cursus de formation, une attention particulière sera portée, d’une part, aux publics confrontés à des difficultés d’apprentissage, d’orientation et d’insertion scolaires et professionnelles liées à des problématiques et/ou situations spécifiques (handicap, désocialisation, décrochage scolaire, chômage, reconversions, etc.) et, d’autre part, à l’accompagnement et à la professionnalisation des personnels et/ou des équipes intervenants auprès de ces publics.

La politique des stages mise en place au niveau de la mention est orientée vers une professionnalisation progressive et affirmée.

Au cours des semestres 7 et 8, un stage de pré-professionnalisation d’une durée minimale de 200h est réalisé auprès d’un professionnel de la psychologie ou de professionnels proches. Ce stage permet aux étudiants de se familiariser avec l’exercice du métier de psychologue (rôle, fonction, activités) et de découvrir le milieu institutionnel dans lequel ce métier est exercé.

Au cours des semestres 9 et 10, différents stages sont proposés :
Un stage obligatoire de professionnalisation, d’une durée minimale de 500h, ouvre l’accès à l’obtention du titre de psychologue. Ce stage est organisé en conformité avec l'arrêté du 19 mai 2006.
Un stage de perfectionnement complémentaire (100h) est proposé par le parcours professionnel Psychologie de l’éducation, orientation et développement.

Compétences disciplinaires

  • Maitriser les aspects théoriques et pratiques relatifs à l’accompagnement de la trajectoire scolaire et professionnelle ;
  • Concevoir, développer et mettre en œuvre des dispositifs individuels et collectifs d’accompagnement scolaire et professionnel ;
  • Accompagner les publics à problématiques spécifiques (situation de handicap, précarité, chômage, décrochage…) ;
  • Concevoir et réaliser des bilans d’évaluation ;
  • Maîtriser et appliquer l’éthique et la déontologie du psychologue.

Connaissances associées :

  • Droit du travail et de la formation ;
  • Environnement socio-culturel et professionnel ;
  • Langues étrangères ;
  • Informatique ;
  • Méthodologie, Démarches intellectuelles (gestion de projet, organiser un projet de recherche et de développement, recherche et traitement de l’information).

Compétences transversales et linguistiques

  • Conduire dans son domaine une démarche innovante qui prenne en compte la complexité d'une situation en utilisant des informations qui peuvent être incomplètes ou contradictoires
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif et en assumer les responsabilités
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Évaluer et s’auto-évaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe